Partagez | 
 

 Chapitre 2 des chroniques de Last-End | Le Siège

avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis le Maître de ces lieux, le conteur de vos histoires, l'oracle de vos avenirs. J'écris sur les pages blanches de demain vos déboires, vos exploits.

Tell me More : Je tiens les ficelles de vos existences.
PROFESSION : Assistant
Crédits : By Meri
Messages : 799
Points : 1258
Admin

Le jour d’après : Contexte du Siège




Silence pénétrant, tout juste brisé par le sifflement discret d'une brise mortelle, coupante comme un rasoir sur la peau mise à nue. Lentement, vous reprenez conscience, les minutes longues et languissantes refusant de vous rendre vos pleines capacités tout de go. Votre perception s'aiguise lentement, et pourtant, semble encore si embrouillée, vos sens se confondent en un ensemble où dominent le son de cette bise glacée, l'épuisement le plus total et la douleur qui sourde de la plus infime parcelle de peau. Le monde n'est qu'un mélange mouvant et grotesque d'ombres et de lignes ondoyantes, tandis que vous tentez de vous redresser avec prudence, rendu gauche par l'engourdissement et la souffrance dont vous êtes la victime éplorée… Puis vous relevez enfin la tête, vos yeux s'habituent de nouveau, et la prise de conscience vous frappe comme une gifle bien sentie. L'espace autours de vous, le Siège du Cénacle, s'est transformé en une caverne de glace. Les murs, le sol, même les innombrables corps gisant au sol, tout est recouvert d'une couche plus ou moins épaisse de gel. L'air que vous inspirez est douloureux tant il est froid, brûlant votre trachée jusqu'à vous faire suffoquer, et vous comprenez rapidement que parmi les cadavres qui jonchent le sol, certains sont certainement décédés du froid et de l'infâme trépas qui vous guette à présent. Il vous faut bouger, trouver un abri, et de l'aide, car vous êtes blessé. Mais il ne semble pas y avoir âme qui vive dans ce désert sinistre et funèbre. Péniblement, vous rampez sur quelques mètres, ou peut-être plus ? Il est difficile de jauger dans cette immensité ponctuée de gigantesques massifs de glace aux épieux cruels. Chaque geste vous coûte, chaque mouvement est une agonie sans nom, alors que votre souffle se perd, s'étiole et que l'inconscience vous épie comme un loup famélique… ou bien est-ce vraiment un loup ? Là devant vous ? Vous vous arrêtez, tentez d'émettre un son, mais peine perdue. Le froid se fait plus présent, plus pressant…

Ce qui se passe à présent


Lorsque votre personnage s'éveille de nouveau, il se trouve dans l'une des infirmeries mises en place pour traiter les centaines, peut-être même les milliers de blessés que l'apparition de l'hiver a causé. Il est encore faible, mais ses blessures sont en majorité guérie, toutes celles qui mettaient en danger sa vie, en tout cas.Les autres, coupures, écorchures, brûlures légères, ont été ignorées afin de gagner du temps et pouvoir sauver d'autres arrivants. C'est l'effervescence, et les guérisseurs vous mettes dehors dès qu'ils constatent que vous tenez debout et ne risquez plus de mourir dans l'heure. Vous apprenez alors en partie, ou en totalité ce qui s'est passé…
Une immense vague de froid à la puissance inimaginable a gonflée à l'intérieur du Siège, augmentée par la présence toute proche du Nexus, et a en partie dérégler la structure de la dimension de poche avant de s'échapper à l'extérieur, coupant le Siège du reste de la terre. Pro-Secrets comme Anti-Secrets sont donc ne huis-clôt dans un lieu magique instable dont une partie est invivable en raison des restes de la puissance glacée qui y plane, dont l'autre partie menace de s'effondrer dans le vide à tout instant… Autant dire qu'à l'heure présente, ils ne sont pas nombreux ceux qui s'inquiètent encore du Secret. L'objectif pour tout le monde est à l'heure présente de sortir de ce piège aussi vite que possible et ceux, même si personne ne sait ce qui se passe dehors.

Note : Les personnages de Lowell et Pryam ne sont concernés par le passage chez les guérisseurs que s'ils le désirent. Ce sont eux qui ont établit les mesures d'urgence du côté des Pro-Secrets. Il en va de même pour Nikolaïs Werner et Aneksi Euredice pour les Anti-Secrets.

En pratique


Dans le chaos ambiant, l’Envers pris au piège se rassemble. C’est un intense moment de deuil et de recherches. Nombreux sont ceux qui ne retrouvent pas dans les défunts les êtres perdus. Les recherches s’étendent. En parallèles, un sommet se tient en urgence et le Cénacle ne peut refuser la présence des dirigeants ennemis.

Ceux qui sont à l’intérieur du Siège peuvent, en fonction de leur rôle et de l’importance du personnage, participer au Sommet et/ou RP à l’intérieur du Siège (pour deuil, recherches, soins, etc.)

Vos RP vont couvrir une très courte période : la première quinzaine d’avril. Pendant cette période, vous ne pourrez RP que dans certaines zones précises avec un nombre limités de personnages. Il est temps de resserrer les liens !

Vos RP sur la période janvier à mars 2016 ont été placés en zone flash-back et nous vous invitons à les terminer.



Dim 22 Jan - 20:39
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://weirdtales.forumactif.org • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis le Maître de ces lieux, le conteur de vos histoires, l'oracle de vos avenirs. J'écris sur les pages blanches de demain vos déboires, vos exploits.

Tell me More : Je tiens les ficelles de vos existences.
PROFESSION : Assistant
Crédits : By Meri
Messages : 799
Points : 1258
Admin

Le Siège du Cénacle



La dimension de poche a été largement bouleversée. Le nexus instable de la ville et la propagation d’une terrible vague de froid a éboulé un certain nombre d’étages. Pris au piège, sans possibilité de sortir, le réveil après bataille est douloureux et surtout chaotique

Adam Heathcliff


Remarquable dans l'action, tu as protégé avec brio les membres du Cénacle qui t'en sont des plus reconnaissants : ils n'auraient probablement pas survécu sans toi. Si cette notion de dette t'échappe encore, pour eux, elle demeure vivace. Sur les ordres de Pryam Earl, tu œuvres au rétablissement des troupes et à la protection de ton 'maître', plus que jamais en danger lors de cette cohabitation entre le Cénacle et les Rebelles.

Alix Foxson


Tu t’apprêtais à entrer dans le Siège du Cénacle quand les choses se sont envenimées et que le combat a commencé à faire rage. Réfugiée dans l’hôtel de Ville, tu n’as pu détourner William Dall de son objectif. Le Secret a été révélé et la Valkyrie au service du couple royal Pryam et Victoria Earl n’a guère apprécié tes manœuvres. Tu es la seule qui n’ait pu lui échappée et, assommée, tu es transportée comme un sac à patates sur le dos de l’imposante figure féminine en armure. Tu es conduite au siège du Cénacle en vue d’y être emprisonnée et jugée. Toutefois, la vague de froid et le soulèvement magique du nexus vous saisit et vous plonge dans l’inconscience : il semblerait qu’en plus de la révélation du Secret, le monde de l’Envers ait déclenché une catastrophe. Tu t’éveilles dans ce climat polaire : tu tenterais bien de t’enfuir, mais pour aller où ? Le Siège en partie détruit est en huis-clos. Il va te falloir affronter le Cénacle (si celui-ci existe toujours) car la Valkyrie te placera en responsable de ce qui s’est produit : c’est toi qui a pris les initiatives pour ton groupe pro-secret (Max, Meade et toi) et qui a laissé William Dall poursuivre ses actions fallacieuses.

Note : Tu es désormais sur liste noire !

Anthony Earl


Les caméras de surveillance ont cessé de fonctionner lorsque l'hiver est né. Il est porté disparu.

Aneksi Euredice


Camouflant Anthony Earl qui siégeait au Concordat, tu as su apporter le calme d'une discussion malaisée alors que quelques bellicistes désiraient l'entraver. Ton soutien a sans nul doute permis au Réanimateur de lever le voile sur bien des ingérences du Cénacle et jeter le discrédit sur son géniteur. La suite n'a pas été aussi brillante que vos débuts éclatants : l'ouverture des portes de la Chambre a terrorisé la population de l'Envers de sa vision effroyable et sanglante de guerre. Lorsque tous accoururent pour se mettre à l'abri, Nikolaïs Werner ne put traverser la foule pour vous rejoindre et mettre un terme aux débordements d'Anthony. Pas plus qu'il ne put rompre le lien entre l'âme de Pryam Earl et le corps de son fils Anthony. Renversée par les forces de la Section d'intervention, de Titania et de cet être de l'Ailleurs, tu as perdu connaissance avant la vague de froid, mais à ton réveil, tu la ressens très sensiblement. Dans le chaos général, un point t'alarme particulièrement : Anthony a disparu, il s'est évaporé. En vertu du lien qui t'attache à lui, tu dois le retrouver. Tu dois savoir ce qui lui est arrivé.

Asbjorn Ásgardson


Dans le front réuni par le Réanimateur, tu t'es présenté avec toute la fierté et la splendeur des Dieux Nordiques et un homme a singulièrement attiré ta douleur belliciste : le Jarl Austar Sihvonen. Ta rancœur à son égard était telle que tu ne pus légitimement rester de marbre et lorsque votre combat s'engagea, Elis devint la clé de voûte d'un débordement sans pareil. Face à toi, Austar devenait un archon et son arme est venue te mettre à terre alors qu'au sol s'ouvrait sur un puits béant d'âmes prisonnières de la glace. Le chaos des légendes Scandinaves t'a glacé jusqu'au sang et les cors particuliers de ta mythologie ont assommé ce qui te restait de conscience. Tu t'éveilles dans un froid mordant et le buste douloureux d'une plaie encore béante à moitié cautérisée par la glace. Autour de toi, il n'y a qu'un charnier et tu as besoin de soin. Déité nordique, il se pourrait bien que tu aies une idée pertinente sur ce qui s'est produit exactement. Un éclaircissement qu'il te serait peut-être bon de partager... Avant la fin du monde.

Diederich Von Schwarzwald


La défense que tu as mise en place pour protéger le Cénacle a été une brillante réussite. En effet, les troupes du front sont restées bloquées dans le hall, si proche de leur objectif. Nul doute que tu recevras les félicitations du Cénacle une fois passé le chaos, cela d'autant plus que tu as tenu bons aux promesses hérétiques de Nikolaïs Werner au point de t'attirer son courroux. Plongé au cœur de la Contrée, il est probablement l'un des seul à ne pas avoir vu le froid venir. Tu ignores encore si ce sont les troupes d'Hitler ou celles de Pryam qui ont ramassé ton corps puisque tu n'es pas réveillé. La Contrée du Rêve est si vaste et tellement pleine d'horreurs que tant extirper n'a pas encore été à ta portée. Et pourtant, comme le temps te semble avoir passé : à la fois cent ans et une seconde. Un extrême et l'autre bordés de paradoxe que la raison humaine ne peut comprendre. Il va te falloir sortir... Mais comment ?

Howard Earl


Guerre t'a-t-on annoncé. Mais pour cette guerre tu ne t'es pas engagé, certain d'identifier un danger plus grand contre lequel il te faut t'armer. Pour cela, la déesse Morrigan était toute appropriée pour te mettre en quête d'une Excalibur convoitée. C'est dans abysses du Cénacle que tu as débuté ton épopée, survivant au Hurleur, au ‘chaton’ de ton père et même à la Caverne du conte des mille et une nuits. Tant d’embûches pour... Rien. Si ne n'est la certitude que l'arme que tu convoites a échappé à ton père. Hors de l'agitation du front que tu as refusé, les conséquences des combats te rattrapent et éboulent l'antre où tu es réfugié. Le bouclier de l’œil d’Horus a formé une poche d’air autour de laquelle les gravas se sont amoncelés. Tes jambes sont prises dans les décombres et là où tu devrais ressentir une vive douleur… Tu ne ressens absolument plus rien. Morrigan est étendue au sol et une queue noire et féline sort de son dos, inerte, preuve que le ‘chaton’ s’est retrouvé contraint au sort de crêpe. Plus aucune trace toutefois du Hurleur. Il va vous falloir sortir de là ou attendre les secours.

Johan Rosemary


Écuyer efficient, c’est aux côtés de la controversée famille Earl que tu as protégé le Cénacle des intrusions organisées par le Réanimateur dans un étage assez étonnant pour en pas dire incompréhensible : celui des successions. Pourchassant un oiseau blanc, ta poursuite s’est achevées dans un recoin insoupçonné, un visage occulté du si bienveillant Cénacle. Toi qui ne remettrait pour rien au monde en cause ta loyauté, tu t’es retrouvé face à des expérimentations dénuée de toute humanité diligentées par tes seigneurs. Lorsque la terre a grondé, nombre de ces créations ont été détruite mais il y en a une qui s’est échappée. Avant de perdre connaissance tu l’as vue disparaître.

Kaveh Amasis


Siégeant au Concordat avec toute la noblesse à laquelle ton rang t’oblige, tu as assisté de très près à la remise en cause du bien fondé des actes du Cénacle. Ingérences mises à nues, les masques de l’hypocrisie que tu dédaignes tant tombent dévoilant des lambeaux d’horreur pure. Évacué vers l’une des anti-chambres, tu patientes après l’issue du combat. Rapidement, tu t’enquiers d’obtenir des nouvelles d’Olivia Grayson dont tu découvres la disparition. En cherchant dans ses dernières manipulations, tu réalises, outre ses actions de défense, qu’elle a appuyé sur un bouton bien particulier, un bouton dont tu l’avais pourtant bien mise en garde de ne pas presser. Tu n’as pas le temps de pousser plus loin tes recherches qu’une Elis vient se jeter dans tes bras, visiblement satisfaite de te savoir hors du front. Alors que la vague de froid déstabilise la dimension de poche, tu sombres dans l’inconscience, tes bras se refermant sur le vide. Elis a disparu elle aussi.

Kessy White


Nouvellement née, Eurynome t’as demandé d’assister à cette Assemblée. Lui-même devait s’y rendre mais tu ne l’y as pas rencontré. En lieu et place de cela tu as pris en chasse un cygne blanc qui est devenu ton prédateur, t’entraînant par inadvertance au devant d’un danger immense : le Patriarche Sihvonen devenait un archon. Ta force de combat enflammée mêlée à celle de tes alliés de fortune ont su mettre votre ennemi à terre avant que le dôme n’explose et qu’un autre allié vienne vous prêter main force. Épuisée tu as été transportée en sécurité dans les anti-chambre du Cénacle par Imrinn MacLéod. Après la vague de froid, tu t’es réveillé avec quelques contusions et des brûlures par le froid sur la peau mais qui qui ne semble d'apparence trop inquiétant. Par ailleurs, l’absence d’Eurynome et de ton fils Andrew ne fait que trop durer : déterminer ce qu’il est advenu d’eux est sans conteste une piste à creuser.

Lou Faust


Présente dans la chambre du Cénacle, tu t’es trouvée en première loge lorsque le Réanimateur a étalé l’ampleur de ses accusations à la connaissance de tous. Cela n’a pourtant fait que renforcer tes idées et ton désir de protéger le Secret à présent dévoiler. Tu as été d’un soutien remarquable pour protéger les hauts membres du Cénacle et tu as mis, maternellement, à l’abri les hères égarés qui se présentaient sur ton passage. Sans nul doute que ta vaillance sera récompensée à sa juste hauteur. Tu as été balayée par la vague de froid et tu t’es brisé un os du bras par la force du choc. Tu te réveilles douloureuse… Et frigorifiée.

Lowell Grayson


La défense du Cénacle a été une forte réussite dont tu peux te féliciter. En dehors que quelques intrus, aucun combattant du front n’a réussi à pénétrer dans la Chambre du Cénacle à laquelle ils n’étaient pas invités. Cette réactivité sublime t’a toutefois coûté : Olivia a disparu et dans le tumulte de la bataille puis le chaos glacial, tu n’as guère l’opportunité de t’y pencher. Toutefois, découvrir où elle se trouve et si elle est en vie fera très certainement partie de tes recherches non officielles. Le Secret a été révélé au monde entier, l’ingénieux subterfuge d’un hacker humain ne détournera pas les septiques, ce d'autant plus que l'ère glaciaire prend naissance à Last End. Le Cénacle est en état d’Urgence et il va te falloir épauler l’organe directif pour que l’Envers sorte de cette impasse, ce d’autant plus que le discrédit a été jeté sur le Patriarche Earl pourtant bien décidé à garder une main ferme sur son empire.

Le staff tient à te féliciter de l’imagination débordante dont tu as fait état au cours de cette intrigue : défense du Cénacle, PNJ d’Olivia, ouverture des dômes… Nous t’offrons le titre de ton choix qui sera inscrit sous ton nom dans tes posts.

Meyrick Vetrov


C’est sous les traits d’Anthony Earl que tu t’es présenté au front du Cénacle, gai, sans nul doute, par cette mascarade aux yeux de l’Envers. C’est avec un amusement que tu as balayé cette journée : la bataille, la ridiculisation du Führer, la causette dans le Hall des Ténèbres et l’explosion finale tel un feu d’artifice : il n’y a pas à dire, c’était une journée vraiment sympa. Et les complaintes de douleurs, les pleurs de la perte d’un être cher, ce froid qui les avilit tous… Soyons honnête : c’est un hors-d’œuvre sucré après une repas bien copieux. Alors que tu danserais bien sur ce tapis de cadavres ta joie, tu as un esclave allié, Nikolaïs Werner, à préserver. Quand, dans le camp des anti-secrets, s’élève la rumeur de la disparition du Réanimateur, tu te délectes de leur ignorance et leur inquiétude. Tu sais, toi, où se trouve la Reine des Neiges. Il se pourrait même que tu l’aies croisée en chemin.

Moïra Ní Éireann


Déesse de la guerre, c’est pour un autre combat que celui qui se joue aujourd’hui que tu t’évertues à armer ton Élu : Howard Earl. A la recherche d’Excalibur, tu t’es introduite dans les profondeurs du Cénacle pour en découvrir la Caverne d’Ali Baba, non sans avoir manqué de peu d’être le dîner de volaille d’un chaton prédateur. Avec des compagnons de fortune, tu as pu atteindre ton but… Sans l’atteindre vraiment. Excalibur n’est pas entre les mains du Concordat : si le chapitre se clôt ici, une très longue épopée aux cœur des légendes Arthuriennes t’attend à présent. Du moins le pensais tu jusqu’à ce grondement provenu des entrailles de la terre, et ce soulèvement de la magie qui est venu ébouler la gueule béante que vous aviez pénétrée. Le bouclier de l’œil d’Horus a formé une poche d’air autour de laquelle les gravas se sont amoncelés. Épargnée de toutes évidences grâce à la chose que tu sens logée dans la cambrure de ton dos, tu es étendue au sol, écrasant allégrement un chaton noir. Tu remarques très vite que les jambes d’Howard sont prises au piège et que le Hurleur n’est pas avec vous.

Morghann Earl


Excessivement proche de la source de la soudaine vague de froid, tu as été frappé de plein fouet malgré la tentative de protéger de ton père. Le froid te saisit, s'enfonce en toi, puis passe à travers toi. Tu tombes inconscient sous l'intolérable douleur qui te saisit et lorsque tu t'éveilles, on te demande de rester en observation pendant un moment. La Khan qui s'occupe de toi, tu l'as connait bien, c'est celle qui a auparavant aider ton frère. Elle passe toute une après-midi à t'examiner et te donner diverses médications. Lorsque son manège s'achève, tu peux clairement voir qu'elle est choquée et tu l'es également en apprenant le pourquoi de toute cette attention quand il y a tant de blessés de toute évidence en plus terrible situation que toi. Le froid qu'Anthony Earl a projeté t'es entré dans le cœur et s'est attaché à ton âme...

Naseem Sarrafi


Servir de coussin ne fait plaisir à personne, toi le premier. C'est néanmoins un moindre mal, au vu de la situation dans laquelle vous êtes tous les trois. Tu te rend vite compte que tes pouvoirs sont excessivement diminués et que tu ne pourras pas faire grand chose pour tes compagnons... Il va falloir trouver une solution classique pour sortir, et éventuellement pour dégager Lord Earl de sous son rocher. La situation est d'autant plus délicate que la caverne s'est également écroulée sur les très nombreux artefacts entassés là. Toi qui les connait si bien, tu sais que ce n'est pas une bonne idée de les maltraiter comme ça.

Nikolaïs Werner


Nyarlathotep t'a protégé de la vague de puissance glaciale qui s'est abattue sur le Siège, t'empêchant ainsi de tomber dans les pommes. Sa délicatesse ne s'est pas étendue aux autres, aussi quand il disparaît subitement, tu te retrouves tout seul, pour gérer ton armée d'inconscients, littéralement. Il te faut t'activer, mettre en place une infirmerie, réveiller tes hommes, retrouver Aneksi puis calmer la panique générale et rendre toute cette énergie gaspillée un peu plus utile. Lorsqu'enfin tu parvient à cet exploit, tu es toi-même épuisé... et on t'apprend que tu vas probablement devoir supporter la présence de Pryam Earl dans une réunion au sommet! Tu es officiellement le nouveau chef de la rébellion, au moins jusqu'à la réapparition d'Anthony. Tes coups d'éclat, ta dangerosité, sont désormais connus de tous. De plus, à l'instant où la vague franchissait la porte de la dimension, tu as sentit un frisson te courir le long du dos... IL est revenu.

Pryam Earl


La venue d’Anthony a été plus prompte que tu l’espérais mais tu étais certain de l’affronter ce jour-ci : une tâche nécessaire pour assainir l’Envers de sa rébellion stérile. C’est avec une fermeté remarquable qui sied à ton rang que tu as campé sur tes positions et combattu cet homme de ton sang pour qui tu as refusé d’être le père. Votre affrontement de parenté, de glace et de vices tourmenté, a mis Anthony au bout de ses réserves jusqu’à une perte de contrôle totale de l’âme énergie. Ce qu’il a relâché a soulevé la puissance du Nexus de Last End et engendré un froid meurtrier sur la planète, rongeant la ville au dehors. Controversé, tu es à la tête d’un chaos qui se débat entre tes mains et c’est avec autant de noblesse que de soif de puissance qu’il va te falloir asseoir ton contrôle de l’Envers et resserrer ta poigne sur un peuple déjà suffoquant. Bonne chance.

Le staff te félicite pour l’incarnation remarquable de ton personnage comme l’un des pivots de cette intrigue. Nous comptons sur toi pour mener à bien tes nouveaux objectifs et nous t’offrons soit la possibilité de personnaliser ton titre actuel (ajout dans le titre ou suppression de l'actuel au profit d'un autre), soit d’ajouter un second titre (qui sera séparé par un « / » du premier, soit d’offrir ce titre à l’un de tes doubles compte.



Dim 22 Jan - 21:52
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://weirdtales.forumactif.org • • • •
 
Chapitre 2 des chroniques de Last-End | Le Siège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 1 des Chroniques de Last End
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» tour de siège
» Chroniques du Monde émergé
» Chapitre 1 : L'arrivée .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Tales ::  :: Un sens à leurs vies :: Trames Globales et Chronologies-