Partagez | 
 

 Mauvais timing | Eve

avatar
L'étrange sous la normalité : “Mon âme a son secret, ma vie a son mystère. ”
Tell me More : Humain détenteur du secret
PROFESSION : Anciennement professeur d'université de médecine
Crédits : Michael Fassbender - Avatar par Meri
Messages : 147
Points : 480

« Madame Harker n'est pas là.

- Ah… zut… j'aurais dû demander avant de passer. Tant pis je reviendr…

- Attendez un moment, d'accord ? Je vais voir si je peux vous arranger »

Bien obligé, en un sens. Il était venu pour parler avec l'originelle, certes, mais couper court auprès d'un de ses infant ne serait certainement guère courtois, encore moins avisé pour leur alliance encore jeune. Ce n'était pas le moment de faire dans le droit au but, et après tout, si il pouvait effectivement l'arranger d'une façon ou d'une autre, ce serait très bête de sa part de cracher dessus. Ne serait-ce que lui indiquer un horaire de rechange, pour lequel il préparerait une sortie dans Last-End. Mais était-ce ce qu'il avait en tête, ce vampire, ça le Réanimateur n'en savait pas grand-chose. Soupirant, il se laissa tomber sans la moindre grâce sur une des chaises de la salle d'attente, avant de se redresser légèrement, subitement, prit d'un doute au sujet de l'illusion qui transformait son apparence aux yeux des autres. Il ne pouvait pas changer de corps, mais il pouvait tromper. Non, d'ailleurs, tout allait bien, ça tenait encore parfaitement. Personne ne pourrait découvrir la supercherie à moins de regarder de plus près. Ou d'être un vampire évidemment. Ou une créature à l'odorat prononcé l'ayant déjà croisé. Mais mieux valait ne pas partir dans les scénarios catastrophes. Aucune raison que cela n'arrive, pas vrai ? Alors il se réinstalla simplement, croisa les jambes, et laissa sa tête retomber contre le mur. Décidément, c'était bien, d'avoir de nouveaux alliés, mais éreintant… Il lui fallait les rencontrer régulièrement, et d'autant plus à l'approche des finissions que les plans de bataille nécessitaient.

Où était donc allé Mina ? Il ne la connaissait pas bien du tout, alors deviner ses présentes affaires restait difficile. Et il ne voulait pas poser la question, au risque d'avoir l'air intrusif. Les vampires n'étaient pas une race avec laquelle il était familier de façon générale, bien que, comme tout un chacun, il soit curieux à leur égard. C'était cependant une race difficile à approcher, de ce qu'il avait pu en voir, et plutôt du genre à se garder pour ses membres. Lui, pauvre petit Oublié, n'avait guère de chances de voir sa curiosité assouvie. Tant pis encore une fois, c'était le jeu. Bon, et alors que devait-il faire ? Attendre simplement ? Il ne se sentait pas très à l'aise dans cet orphelinat. Oh les lieux étaient parfaitement sains et correctes pour les enfants, mais le symbole même et la raison qui plaçait les gosses dans les mains de l'originelle le gênait… Probablement parce que ça lui rappelait sa propre histoire. Pourquoi avait-il finit en famille d'accueil et pas ici ? Parce que les gérants étaient des vampires ? Parce que leur proximité risquait de lui révéler le poteau rose ? Sans doute. Parce que Mina n'aurait pas toléré les agissements de Pryam à son égard ? Éventuellement. Au final, qu'est-ce que cela changeait, maintenant, à part cette gêne qu'il ressentait ? Pas grand-chose. Il allait falloir qu'il arrête de penser au passé comme ça, ça finissait toujours mal et brouillait l'objectif. Certes, il devait vaincre Pryam, mais lui coller son poing dans la figure pour raisons personnelles n'était pas une riche idée.

Soupirant lourdement, il se releva finalement pour s'accouder à la fenêtre et observa les enfants jouer à l'extérieur.  Oui. Il ne faisait pas tout ça pour lui. Il faisait ça pour tout le monde. Ce n'était pas la même chose. Les enjeux n'étaient pas les mêmes non plus….

* Ailleurs *

Le vampire rejoignit la Seconde née en affichant un air ouvertement perplexe. Faisant connaître sa présence avec une courtoisie mesurée, il attendit quelques instants puis prit la parole : « Mademoiselle Marsh ? » Il ferma la porte derrière lui, attendit quelques instants en balayant la pièce de ses prunelles froides avant de poursuivre, préoccupé par la situation. « Le Réanimateur est ici, pour Dame Harker, mais elle n'est pas là… comme vous êtes la seule Seconde présente, je me demandais si vous pouviez le recevoir ? »  

_________________

Jeu 14 Juil - 22:00
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
Invité
Invité
S'occuper d'un enfant est une tâche difficile, je pouvais encore une fois le constater alors que je m'occupais de soigner un de ces petits monstres. On peut penser qu'après des décennies d'existence et tant de temps à s'occuper d'un orphelinat, on serait habitué à tout ce que pouvait nous réserver ces petits bouts de chou, c'est faux. Moi-même était étonnée de l'originalité dont faisait preuve nos enfants pour pimenter nos journées, chaque jour semblait être totalement différent du précédent, ce qui est en soi n'est pas une mauvaise chose. Mais j'aimerais aussi faire d'autres activités que rafistoler la pauvre petite Sally pour la cinquième fois de la semaine, ça demande de l'énergie, pourtant je ne changerais ça pour rien au monde. J'aime trop être une mère, c'est donc avec amusement que j'empêchais cet avatar de la bêtise d'attraper une infection grâce à un chiffon et du désinfectant.

-Si tu veux passer plus de temps avec moi, il suffit de le demander, pas besoin de faire la guerre mon ange.

-Oui…

Cette petite tête honteuse me faisait fondre à chaque fois, le terrible vampire n'est qu'un gros marshmallow devant les enfants, néanmoins  je n'avais pas eu le temps de continuer à fondre. La porte s'ouvrait et une voix familière se faisait entendre, bien que je n'avais pas besoin de l'entendre, le bruit de ses pas me suffisait à le reconnaître. Je ne prenais pas la peine de le regarder, continuant ma tâche, écoutant les informations apportées avec soin, il était toujours plaisant de constater le respect que me vouait les autres vampires. Pourtant ce n'était pas cela l'information intéressante, loin de là, le Réanimateur était présent à quelques pas, prêt à me rencontrer, ceci avait eu le mérite de me faire lever un sourcil. Il n'est pas aisé de me perturber lorsque je suis concentrée, mais une telle nouvelle était inattendue, je ne regardais toujours pas le vampire, me levant pour aller chercher un bandage dans un tiroir.

-Tu peux aller le chercher Isaac.

Un air pensif se lisait sur mon visage tandis que je découpais soigneusement le textile, la bande était suffisamment grande, je rangeais donc la surface de tissus dans son tiroir. La prochaine étape était devenue automatique pour moi, amener le bandage à l’enfant, l’enrouler autour de sa petite jambe, puis lui déposer un tendre baiser sur le front.

-Et voilà, toute propre, retourne jouer avec les autres, mais attention à la jambe.

Sally s’était contentée de balbutier quelques remerciements et me déposait à son tour un baiser sur la joue avant de repartir jouer avec le reste des enfants. Je pouvais donc enfin me relever à une taille adulte et faire face à mon rendez-vous, Isaac l’avait amené à peu près au moment où j’enroulais le bandage. A vrai dire, je m’attendais à plus impressionnant concernant le Réanimateur, c’était donc cet homme qui devait faire trembler le monde et l’ordre établit ? Je sais que ça parait ridicule comme réaction, je m’attendais seulement à une aura plus imposante, mais il aurait été idiot de le sous-estimer, après tout je ne moi-même pas une innocente jeune fille. Je l’avais observé quelques instants, un léger sourire se formant sur mon visage alors que je prenais la parole.

-Mère est absente, je serais donc votre interlocutrice pour le moment, j’espère que cela ne pose pas de soucis, je vous en prie, prenez un siège.

Je lui désignais deux fauteuils à proximité, quittant ses côtés quelques instants pour sortir un verre vide et une bouteille de whisky d’une armoire non loin. Il devait être fortement déçu de son voyage, venir à l’attention de Mina et tomber sur moi, un verre n’était certainement pas de refus en une telle occasion. Je me tournais donc vers lui, lui montrant la bouteille, attendant sa réponse avant de verser ou non l’alcool dans le verre.

-J’espère que vous n’avez pas dû attendre trop longuement, un verre ? J’ai également du vin si cela vous sied plus, quoi qu’il en soit, que puis-je faire pour vous ?

J’observais avec attention ses paroles, c’était une grande occasion, pouvoir enfin parler avec celui que le Cénacle lui-même craignait, j’espérais qu’il soit à la hauteur de sa réputation. Mais il était important de respecter toutes politesses banales avant de véritablement rentrer dans le vif du sujet.

Mar 19 Juil - 14:31
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité : “Mon âme a son secret, ma vie a son mystère. ”
Tell me More : Humain détenteur du secret
PROFESSION : Anciennement professeur d'université de médecine
Crédits : Michael Fassbender - Avatar par Meri
Messages : 147
Points : 480

Le jeune vampire, Isaac, hocha la tête et fila immédiatement pour aller chercher l'invité inattendu dont l'orphelinat se voyait gratifié. Soucieux, il ne s'en montra pas moins courtois en demandant au Réanimateur de le suivre, s'assurant que l'homme s'exécutait rapidement. Ils arrivèrent alors que la Seconde-née en terminait avec l'enfant et attendirent en silence. Lorsqu'elle fut partie, l'infant s'effaça pour surveiller à l'extérieur, le hall d'entrée, juste au cas où, tandis que le Réanimateur s'avançait, un sourire automatique aux lèvres pour ne pas paraître plus froid que son présent état ne l'y obligeait. Avec simplicité, il vint saluer la jeune femme, du moins était-elle jeune d'apparence, d'un baisemain. « Non, nullement » répondit-il en se redressant « C'est moi qui suis désolé du manque de coordination de cette rencontre, j'espère que je n’empiéterais pas trop sur vos activités Mademoiselle » Tous deux ne s'étaient pas rencontrés auparavant, il était donc curieux de savoir qui elle était exactement, quelle était sa place, son rang, ses attributions… mais sa curiosité pouvait être mal perçue, et il avait déjà eut une mauvaise expérience avec un vampire soit-disant civilisé, autant ne pas en provoquer une seconde, surtout avec ses alliés. S'installant en sa compagnie, il la remercia et accepta le verre de whisky avec plaisir. Il ne buvait pas énormément, mais un verre de temps en temps n'était pas de refus, et puis, il ne voulait pas la vexer plus qu'elle ne pouvait l'être… Après tout, elle se retrouvait à le gérer, lui un simple humain, alors qu'elle avait sans doute beaucoup d'autres choses à faire. Être sa babysitter n'était sans doute pas une tâche reluisante et il en était réellement contrit. La laissant leur verser une rasade à chacun, il prit le parti de répondre à son interrogation. « Et bien… beaucoup, sans doute, Mademoiselle »

C'était le cas de le dire, il n'était pas vraiment venu pour une visite touristique, surtout en un lieu qui le mettait mal à l'aise. « Nous finalisons les plans pour le 31 Mars, et j'aurais aimé connaître vos décisions au sujet de la participation des vôtres à l’événement. Qui des vôtres combattra à nos côtés, combien d'entre-vous, comment souhaiteriez-vous participer… Il me faudrait, de même, connaître votre porte-parole officielle, si Dame Harker avait décidé de présider elle-même, ou non lors des jugements qui suivront notre Push » S'interrompant un instant, il ajouta néanmoins après quelques instants « Et évidemment, j'aurais besoin de connaître les vôtres davantage. Je ne désire nullement vous desservir, il me faut donc savoir où et avec qui vous seriez le plus utiles, vos forces et faiblesses… au-delà de l'image que l'on se fait de vous habituellement » Nouveau silence de ponctuation, lui laissant le temps d'y penser, puis, une continuité : « Les partisans du secret ont malheureusement des avantages significatifs sur nous, je suis certain que vous en avez autant conscience que moi. Ils vont jouer sur leur terrain à eux, et ils savent parfaitement les faiblesses et les forces de leurs alliés, puisqu'ils sont majoritairement sorciers. Si nous ne prenons pas le temps de nous connaître également, nous perdrons en efficacité, et nous pourrions subir d'importants revers. Hors nous n'aurons le droit qu'à un seul essai, comme vous vous en doutez certainement. Si nous sommes vaincus, le Cénacle n'aura pas de pitié envers nous, aucun d'autres nous... » Il n'aurait de toute façon pas de pitié de façon générale et cela lui permettait d'embrayer sur le dernier point qu'il souhaitait aborder. Un point gênant et délicat mais qu'il valait mieux prendre en compte. « Cela m'amène à la dernière raison motivant ma venue... »

Grave, il fit un instant joué le liquide ambré dans le verre entre ses mains, fronçant les sourcils, l'idée assombrissant son humeur. Ce fut sans la regarder qu'il s'exprima alors… « Je crains que plus nous approchions du 31 et plus le Cénacle se montre… cruel, dans ses méthodes d'intimidation. Peut-être est-ce trop pessimiste de ma part, mais je pense que protéger les enfants de votre orphelinat ne serait pas une mauvaise idée, pour les prochaines semaines. Nous ne pouvons savoir si le Cénacle tombera assez bas pour les menacer en espérant vous forcer la main…. »  

_________________

Mar 2 Aoû - 11:57
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
Contenu sponsorisé

• • • • • •
 
Mauvais timing | Eve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Alerte!Reponse aux magouilleurs et mauvais perdants...
» Comme un mauvais rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Tales ::  :: Refuges aux pensées :: Autres Archives-