Partagez | 
 

 victime du syndrome de la petite sirène / Eli Samson

Invité
Invité
eli samson; lilibeth
ever this day (or night) be at my side, to light and guard, to rule and guide



♜ NOM : Samson
♜ PRÉNOM : Eli
♜ NOM ETERNEL : Lilibeth
♜ RACE : ange déchu
♜ ÂGE : elle ne saurait dire son âge véritable, d'autant plus avec l'impression d'avoir toujours été là. Mais en apparence? 20 ans
♜ DATE DE NAISSANCE : 5 juillet 1996
♜ PROFESSION : étudiante et serveuse pour subvenir aux fins de mois
♜ PAYS D'ORIGINE : Angleterre
♜ SITUATION FAMILIALE : célibataire
♜ TRAITS DE CARACTÈRE : cynique / réservée / lunatique / sarcastique / pessimiste / anti-conformiste / cérébrale / contemplative
♜ OPINION SUR LE SECRET : Pour la divulgation, se cacher ne sert à rien.
♜ CRÉDITS : brianna hildebrand (getty images)




♜ LIVE :

Le buzz de la machine

Elle enlève ses bottes, boueuses et sales, Eli souffle quand elle voit les larges points rouges sur ses pieds. Mais voilà, les chaussettes se perdent, sans aucune raison, et elle se demande parfois si c’est une mauvaise blague d’un démon ou autres trolls qui vivent ici sur terre.

Si tu veux me punir, bravo, Eli crie vers le ciel.

Ne m’appelle pas en vain,la phrase résonne dans sa tête. Oui bien sûr, le Créateur sourd.

Le lit grince quand elle s’assoit, et tout l’endroit est miteux. Des tâches indélébiles sur le sol et les murs, eux-mêmes habillés d’une couleur jaunâtre inquiétante.

   Elle vit le rêve, alors le rêve est mort.

C’est ce qu’elle a toujours voulu, vivre ici sur terre. L’illusion fut de courte durée.

Elle connaissait le jardin d’Eden, l’herbe verdoyante, les arbres, et les fruits ; le commencement de la vie humaine. C’est ce à quoi elle s’attendait en tombant sur terre, de quitter le paradis pour un autre ; mais c’est avec la joue contre le béton poisseux, une odeur macabre qui flotte dans l’air et de la fumée qui lui gratte la gorge, qu’elle s’est retrouvée.

Les beuglements des voitures, les talons qui claquent contre le pavé, et les insultes sifflantes des habitués des pubs, se mélangeaient avec les prières mourantes dans son crâne.

Elles ont faibli, les prières, jusqu’à ce qu’elles ne deviennent qu’un sifflement sourd dans ses oreilles – elles continuent de
siffler, mais l’habitude l’a poussé à faire abstraction.

Eli se caresse le crâne ; un tic, quand elle pense trop. La coupe est toujours irrégulière, mais elle aime la sensation contre sa paume.

Elle se souvient du bruit alors.

Le buzz de la machine – il vibre dans sa main, incessant,
régulier, après tout c’est une machine, crée de la main imparfaite de l’homme mais tout de même – des petits rouages et des mécanismes, voilà ce que l’homme crée ; des mots, des phrases, des paragraphes, voilà ce que l’homme ordonne sur des pages blanches.

C’est un créateur.

On lui a longtemps fait croire qu’il n’y avait qu’un créateur, Lui.

Mais si les hommes, avec leurs mains imparfaites, réussissent à créer des choses, l’élève n’a-t-il pas dépassé le Maître ?

Y penser lui a fait tourner la tête, pour voir si quelqu’un, derrière elle, pouvait la lire, cette pensée.  

La curiosité est un vilain défaut, lui a-t-on dit des milliers de fois ; alors pourquoi, les hommes sur terre, s’amuse à écrire des histoires dont les héros partent d’aventures en aventures tout simplement parce qu’ils sont bornés de curiosité ?

Attirée par ces petites choses, ces petites phrases et paragraphes, modelés de la main de l’homme – le syndrome de la Petite Sirène, elle l’aime à l’appeler – ; et puis par ce détachement : perdre la foi. Ont-ils tout simplement oublié ? ou ont-ils trouvé un nouveau Dieu ? ou ont-ils coupés la tête du Roi et pris la couronne ?

    La curiosité m’a tué, et m’a fait tomber des nuages.

La machine vibre toujours, et ses doigts se serrent autour de l’engin, et en fermant les yeux, elle lève le bras.

Des mèches brunes tombent, lourdes. C’était sa façon d’arracher son auréole et ses plumes – de perdre sa foi, peut-être, mais même elle n’oserait pas l’avouer.

C’est irrégulier, mais le crâne rasé lui donne du caractère, quelque chose qu’elle ne pouvait espérer avoir là-haut.

Acte de rébellion suprême et pourtant si futile.

Maintenant qu’elle est en bas, sans auréole, sans Dieu, mais des ampoules pleins les pieds, l’illusion éteinte, frappée et battue au fond du caniveau.

Elle ne regarde même plus La Petite Sirène.


DÉSILLUSION

Ecrit en caractère gras sur la première page de journal d’aujourd’hui.
Les humains pourraient appeler ça des « signes », mais Eli préfère ignorer cette possibilité.

Cela fait un mois qu’elle n’a pas utilisé ces pouvoirs. Tout simplement parce que c'est de plus en plus dur. Elle avait été prévenue pourtant, perdre la foi, c’est tout perdre. Mais voilà que maintenant, en plus de perdre ce qu’elle était, l’illusion s’efface et disparaît.

Le monde humain est cruel, sans pitié et trop odorant ; de la chair morte, brûlée, l’essence et l’alcool. Les journaux annoncent, en Times New Roman, tous les jours une autre mauvaise nouvelle. Guerre, maladie, et décadence. De quoi perdre ses plumes.

Puis voilà qu'elle doit se cacher. Parce qu'un groupe mystérieux lui dit de le faire. On lui en a dit des choses, à Eli; ce à quoi elle devait croire et obéir.

« Bouge-toi le cul » crie les automobilistes, et Eli répond avec un doigt d’honneur fier.

Ces gens-là n’ont d’humain que le nom. Et cette révélation lui laisse un goût amer.

Elle s’est agenouillé, une fois, les genoux au sol, les coudes sur son lit et les doigts enlacés.

Elle a prié, Amen, de revenir là-haut, de ne plus jamais se rebeller contre plus sacrée qu’elle et ce monde. Que si n'importe où elle va, elle doit obéir, alors à quoi bon ? Mais s’il vous plaît, laissez-moi revenir.

Aucun bruit. Silence.

Sauf un soupir, dans son oreille, Lilibeth.

Elle se fige, les muscles serrés et la chair de poule la rafraîchit.

Cette voix n’a rien de sacré, bien au contraire.

Elle savait ce qui pouvait arriver en tombant, elle savait ce que cela produisait de s’éloigner de la foi, mais sentir leurs griffes dans
son dos, rend cela plus réel.

Même si eux savent qu’elle s’est détournée de la foi, qu’elle a perdu son auréole, alors plus rien ne pourra la faire remonter.

Elle a tourné le dos à Dieu et il a juste rétorqué en faisant de même. Qui peut parler de miséricorde maintenant ?

Soit !

Ave Maria païen

            Eli s’habitue. Elle n’a pas vraiment le choix, car les anges lui ont tourné le dos, parce que trop d’orgueil, trop de curiosité, ou trop de questionnements, et si elle tente
de s’y approcher, alors c’est quelque chose d’autre qui l’attraperait.

Elle perd le petit scintillement qu’elle avait dans les yeux, elle perd l’intérêt et la passion, parce qu’il n’y a plus de bleu, de vert, ou de rose, comme dans les dessins animés, mais tout est gris.

Elle déteste le monde qu’elle a quitté, et elle déteste celui qu’elle a choisi.

Eli ne veut plus de Dieu, plus de hiérarchie, elle ne veut plus se sentir oppressée par qui que ce soit, parce qu'à la fin, c'est seul qu'on se relève. Alors pourquoi être esclave d'un Dieu au paradis et d'un autre groupe mystérieux sur Terre? qui se donne lui même la couronne?

Alors le doigt d'honneur levé, elle crie, "va te faire f**tre".





♜ JOUEUR : Luce, et j'ai fait du RP il y a longtemps, et aussi pendant quelque temps en anglais, mais jamais très sérieusement. et qui dit vacances dit envie d'y retourner! J'ai connu le forum grâce à un autre forum et à des amies!


♜ JE RECONNAIS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DU RÈGLEMENT ET M'ENGAGE A LE RESPECTER : Eli Samson




Mer 1 Juin - 1:00
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis l'héritier de la branche principale des Earl, je suis un Nécromant et un membre du secret. Je le protège et le soutient. C'est dans mon intérêt.

Tell me More : J'ai un jumeau, Morghann, et je suis le pupille d'Eurynome
PROFESSION : Neurologue
Crédits : Meridya
Messages : 1442
Points : 1610
Le Sacrifié
Bienvenue à toi divine (ou plus tellement) emplumée ! J'espère que le forum te plaira *v*
Hâte de voir le reste de la fiche !

Mer 1 Juin - 1:51
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
Invité
Invité
Haha merci beaucoup! Le forum me plaît déjà et je vais essayer de faire au plus vite parce que je suis réellement pressée de commencer! N'hésitez pas à me dire ce qui ne va pas! Merci encore pour le message de bienvenue

Mer 1 Juin - 2:03
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité : Enfant cadet du Patriarche Earl, il est un héritage refusé, s'extrayant de la nécrose gangrénée de sa famille.
Tell me More : Jumeau d'Howard - Fils de Pryam
PROFESSION : Médecin Légiste
Crédits : Gustavo Krier
Messages : 1331
Points : 1425
Bienvenue **
J'adore cette bouille o/
Bon courage pour ta fichette

_________________

« Reste »

Mer 1 Juin - 10:13
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis le Maître de ces lieux, le conteur de vos histoires, l'oracle de vos avenirs. J'écris sur les pages blanches de demain vos déboires, vos exploits.

Tell me More : Je tiens les ficelles de vos existences.
PROFESSION : Assistant
Crédits : By Meri
Messages : 808
Points : 1353
Admin

Bienvenue Eli !


J'ai le plaisir de t'annoncer que tu es validée


Oh cette fiche ** Franchement, tu nous vend du rêve ! Cette petite a du caractère, une histoire compliquée et on a terriblement (diablement huhu) hâte de te voir la jouer ! Tu as une plume vraiment agréable à lire et on sent l'émotion dans tes mots, c'est très chouette et on te remercie de la lecture et de la découverte de cette petite emplumée. ça faisait longtemps que l'on avait pas eut un ange déchu !

Au plaisir de te croiser en jeu, à très vite ! Love sur toi


Jeu 2 Juin - 13:01
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://weirdtales.forumactif.org • • • •
Contenu sponsorisé

• • • • • •
 
victime du syndrome de la petite sirène / Eli Samson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» victime du syndrome de la petite sirène / Eli Samson
» J'aime me faire désirer *humour* Je suis la petite sirène!
» La petite Sirène de l'an 2.000...
» avez vous le complexe de la petite sirene ?
» Paris Manga les 15 et 16 septembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Tales ::  :: L'émergence :: Créations avortées-