Partagez | 
 

 Mia, the black cat and the witch

Invité
Invité
Cats rule the world ?
I realized that cats make a perfect audience, they don't laugh at you, they never contradict you, there's no need to impress them, and they won't divulge your secrets.



♜ NOM : Freeman
♜ PRÉNOM : Mia
♜ NOM ETERNEL : Mon premier humain de compagnie m'avait baptisé Luna
♜ RACE : Métamorphe
♜ ÂGE : 33 ans, c''est effroyablement long pour un chat, n'est-ce pas ?
♜ DATE DE NAISSANCE : 03 mars 1983
♜ PROFESSION : Vétérinaire
♜ PAYS D'ORIGINE : L'Angleterre, je suis née et ai vécu toute ma vie ici.
♜ SITUATION FAMILIALE : Je suis seule, encore plus seule depuis le départ de Keegan. J'ai sûrement eu une flopée de frères et sœurs félins qui sont morts depuis longtemps. J'ai eu deux portées de chatons, plus de ce monde non plus.
♜ TRAITS DE CARACTÈRE : Indépendante, fière, câline, agile, têtue, sensible, méfiante, calme
♜ OPINION SUR LE SECRET : Je ne suis ni pour, ni contre tant qu'on ne vient pas déranger ma tranquillité et qu'on ne s'en prend pas à mon sorcier de compagnie.
♜ CRÉDITS : google




♜ LIVE : On dit que j'ai une certaine prestance, qu'on me remarque lorsque j'entre dans une pièce. Nous autres les chats aimons rendre gracieux chacun de nos gestes, je suppose que j'ai gardé de cela même en devenant de plus en plus humaine. Aux yeux de certains ma race est hautaine, j'ai entendu dire la même chose de moi. Ce n'est pas se croire au dessus des autres que d'avoir confiance en soi et se tenir droite, la tête haute. Il paraît que les chats ne savent pas s'attacher, la loyauté ne serait qu'un trait de caractère canin. Pourtant je sais aimer, j'apprécie simplement de garder mon indépendance et mon espace à moi. Il n'y a que vous autres humains pour penser que l'amour se prouve et emprisonne. Les sentiments que l'on peut mesurer sont sans doute les plus faibles alors ne cherchez pas à comprendre les miens. Les chats ont leurs mystères, nous avons un goût prononcé pour les secrets. Et si je peux vous donner un conseil, c'est de ne pas vous fier aux croyances populaires.

Je ne me souviens pas tout à fait de mes premiers pas de chaton, ni de ma mère. Mes plus anciens souvenirs remontent à ma vie auprès de mon humain de compagnie. Il était doux et aimant, calme et instruit. Nous meublions nos silences par les gestes et les regards, cela suffisait à nous comprendre. Notre vie était paisible, pas d'enfants mais beaucoup d'autres animaux. D'autres chats plus ou moins de passage, des chiens, des oiseaux blessés que je ne devais pas croquer, un poisson rouge idiot toujours affairé à faire le tour de son bocal. Encore aujourd'hui, je n'aime cet animal que dans mon assiette... Chacun de nous évoluait dans le monde d'Andrew, à chacun de nous il portait une affection particulière. Je n'étais pas jalouse des autres, même si parfois je venais chercher un peu d'attention. J'aimais surtout l'interrompre quand il avait passé trop d'heures sur son dernier manuscrit. Je sentais la tension gagner son corps. Alors sournoisement je sautais sur son bureau, m'imposait entre lui et sa machine à écrire ou faisait tomber le pot à crayons. Il lui arrivait de me faire la lecture avant d'aller proposer son ouvrage aux éditeurs. Je ne comprenais évidemment pas les mots qu'il utilisait. J'étais par contre sensible aux intonations de sa voix, au grain si cher à mon cœur de mon... non je n'aime pas ce mot « maître », alors à la place je parlerai de compagnon.

Les années se sont écoulées paisibles, de mes heures à dormir sur le sofa à mes parties de chasse dans la campagne avoisinante. De nos moments complices à Andrew et moi, les grattouilles, les caresses, les jeux qui revenaient sans jamais m'enfermer dans une routine détestable. J'étais libre, libre de partir comme de lui revenir, libre d'aller voir ailleurs trouver d'autres mains cajoleuses, d'autres humains pour remplir ma gamelle mais ne l'ai jamais fait. Chaque jour je faisais le choix d'être auprès d'Andrew, il était une part de moi et moi de lui. A présent que je suis devenue humaine, quasiment, j'ai tant de questions à son sujet. Les chats ne regardent pas en arrière, les chats vivent au présent. Pourquoi a-t-il fallu que l'on me prête ces émotions, cette sensibilité de femme ? Par chance, c'est loin de n'avoir que des désavantages. Les années s'écoulaient, disais-je, jusqu'au jour où tout a basculé. Les objets que j'aimais, qui avaient mon odeur ont été empaquetés. Andrew s'agitait en tous sens, les chiens jappaient ravis eux d'aller en balade. Moi je n'avais jamais voyagé et je n'ai pas compris qu'on m'enferme soudain dans une boite pour me faire faire des centaines de kilomètres jusqu'à l'autre bout du pays.

A mon arrivée les cartons étaient là et le bocal avec ce stupide poisson, pas mon compagnon. Je me sentais perdue dans cet endroit, sans repère. Alors je suis partie, j'ai voyagé longtemps. Si longuement que mes coussinets étaient douloureux, qu'avancer me faisait un mal de chien ! Quelle drôle d'expression sous ma plume... Certains humains me nourrissaient, d'autres me chassaient. J'étais effrayée par les voitures, les bruits, l'inconnu. Je suis allée au bout de mon voyage afin de retrouver mon chez moi. Je me suis laissée tomber sur le flanc devant la maison, épuisée mais ce n'est pas Andrew qui m'a accueilli. Un intrus s'était invité dans notre demeure que je ne reconnaissais même plus. J'étais trop faible pour me débattre lorsqu'il m'a pris dans ses bras afin de m'installer dans un coin. Je ne peux pas me plaindre des soins qu'il me prodigua, même si je ne voyais pas du tout d'un bon œil son intrusion indésirée sur mon territoire. Disparus mes chers objets familiers, tout comme le compagnon auprès duquel j'avais passé dix années de ma vie de chat. Les aboiements joyeux me manquaient, les claquements de la machine à écrire. J'en venais même à regretter l'autre chose à écailles décérébrée coinçant la bulle à longueur de temps. Après quelques jours je fus remise sur pattes, Keegan et moi nous observions de loin comme deux étrangers qui se jaugent. J'ignorais si je devais lui faire confiance car il émanait de lui quelque chose d'étrange, de contre-nature qui me hérissait le pelage. Le mot sorcier n'avait pas alors de sens pour moi. Lui se demandait sûrement ce qu'il allait faire me concernant. Devais-je lui abandonner ma maison ? Me serait-il possible d'entreprendre le même long voyage en sens inverse et Andrew se trouverait-il au bout du chemin ? Si l'un de nous deux devait s'effacer ce n'était pas moi, du moins pas dans ma logique féline. Alors je me suis décidée à occuper cet espace que l'inconnu avait trop vite voulu s'approprier. Du bout de la patte je faisais tomber avec dédain ses objets de sur les meubles, les étagères pour lui montrer qu'ils n'étaient pas plus à leur place dans mon chez moi que lui. J'ai mis en pièces quelques vêtements à lui et fais mes griffes sur son sofa. Par contre je n'ai jamais touché aux livres, sûrement parce qu'ils me rappelaient mon premier humain. Keegan tolérait néanmoins ma présence bien que je sentais un certain agacement contre moi par moments.

La tolérance a fait place à la curiosité, puis à l'affection. Cela m'a pris du temps mais je me suis laissée apprivoiser au point de l'autoriser à glisser ses doigts dans ma fourrure sombre quand j'étais d'humeur câline, ce qui arrivait de plus en plus souvent. Au fil des mois, des années nous sommes devenus vraiment complices, une relation toute autre que celle que j'avais instauré avec Andrew mais toute aussi forte. Je ne saurais dire si cela s'est produit en même temps que les changements physiques ou si mon humanisation n'avait rien à y voir. Quelle importance au bout du compte ? La magie dans laquelle je baignais a fini par me faire évoluer. Bien sûr les premiers temps ont été très difficiles, se faire à une nouvelle apparence, devoir porter des vêtements, ressentir les choses différemment... Il m'a fallu apprendre à marcher sur deux pattes enfin pieds, maîtriser le langage, les règles des hommes. Vous vous encombrez tant de détails inutiles. Finalement j'ai pris goût à tout cela, la vie parmi les humains, apprendre tout ce savoir que vous avez la chance de pouvoir acquérir. Il faut dire que Keegan est un professeur merveilleux. Il a même commencé à m'initier à la magie, du moins c'était avant qu'il ne doive disparaître. Je suis la gardienne de ses secrets, de ses biens et de sa maison en attendant qu'il revienne. Seulement cela fait plus d'un an déjà qu'il est parti et je commence à m'inquiéter de ne plus recevoir de nouvelles. Surtout avec l'agitation qui règne ici depuis quelques mois.

Je ne comprends pas toujours les émotions humaines telles que je les ressens, leurs significations, leurs origines. Parfois elles me submergent si violemment que j'ai l'impression de perdre pieds. Les relations avec les autres ne me sont pas évidentes, d'autant que je ne peux pas dire à n'importe qui ce que je suis sans risquer de trahir certains des secrets de Keegan. Je m'efforce de vivre une vie normale. J'ai choisi mon métier un peu en hommage à Andrew et son amour des animaux. Et puis je suis plutôt bien placée pour vouloir aider ces petites bêtes. J'en suis toujours une en quelque sorte au fond de moi.





♜ JOUEUR : Je suis Kali, et je pratique le rp depuis quelques années déjà sur forum ou d'autres supports. J'ai trouvé ce petit bijou de forum via un top-sites. J'ai vite accroché à l'univers et ai été séduite par la très belle plume qui a rédigé le contexte et les autres annexes.


♜ JE RECONNAIS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DU RÈGLEMENT ET M'ENGAGE A LE RESPECTER : Mia Freeman




Dim 3 Avr - 19:13
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité : Enfant cadet du Patriarche Earl, il est un héritage refusé, s'extrayant de la nécrose gangrénée de sa famille.
Tell me More : Jumeau d'Howard - Fils de Pryam
PROFESSION : Médecin Légiste
Crédits : Gustavo Krier
Messages : 1331
Points : 1336
Chaaaaaaaaaaaaat zyeuxcoeur
Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de lire la suite zyeuxdoux

_________________

« Reste »

Lun 4 Avr - 13:46
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
Invité
Invité
Yeaaaah ! Un félin pour réduire les effectifs de tous ces loups o/

Bienvenue petit chat ♪

Lun 4 Avr - 14:03
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis l'héritier de la branche principale des Earl, je suis un Nécromant et un membre du secret. Je le protège et le soutient. C'est dans mon intérêt.

Tell me More : J'ai un jumeau, Morghann, et je suis le pupille d'Eurynome
PROFESSION : Neurologue
Crédits : Meridya
Messages : 1440
Points : 1520
Le Sacrifié
Oh, notre première métamorphe coeur Je te remercie pour les compliments et te souhaite la très bienvenue ^^

Mar 5 Avr - 15:59
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
Invité
Invité
Merci beaucoup pour votre accueil.

J'ai en effet choisi métamorphe parce qu'il n'y en avait pas, tout m'inspirait sinon... Je sais que le chat n'est pas ce qu'il y a de plus original, seulement j'adore ces petites bêtes. catkiss

J'ai enfin terminé mon histoire, en espérant qu'elle ne sera ni trop longue ni assommante.

Mar 5 Avr - 18:07
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité : Lorsqu'au matin, je serai humaine,
Je n'aurai pas rêvé, ni sommeillé,
Mes actes ne seront plus qu'une idée,
Aucun souvenir ne traversera mon esprit.
Ne pas savoir est ma malédiction,
Regretter est ma rédemption.
PROFESSION : Étudiante
Crédits : Elle Fanning
Messages : 349
Points : 1554
L'Altruiste
Mais non C'est chou un chat noir
bienvenue à toi coeur

_________________






" parfois pour avancer il faut sortir de sa zone de confort et laisser son corps derrière"
- Meade Camille Alexander, 2016

Mer 6 Avr - 5:42
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis l'héritier de la branche principale des Earl, je suis un Nécromant et un membre du secret. Je le protège et le soutient. C'est dans mon intérêt.

Tell me More : J'ai un jumeau, Morghann, et je suis le pupille d'Eurynome
PROFESSION : Neurologue
Crédits : Meridya
Messages : 1440
Points : 1520
Le Sacrifié
Des nouvelles ? Besoin d'un peu de temps ? ^^

Jeu 21 Avr - 17:01
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis l'héritier de la branche principale des Earl, je suis un Nécromant et un membre du secret. Je le protège et le soutient. C'est dans mon intérêt.

Tell me More : J'ai un jumeau, Morghann, et je suis le pupille d'Eurynome
PROFESSION : Neurologue
Crédits : Meridya
Messages : 1440
Points : 1520
Le Sacrifié
Toujours aucune nouvelle, des soucis de connexions ? occupée ? N'hésite pas à nous le dire ^^

Dim 8 Mai - 14:03
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis le Maître de ces lieux, le conteur de vos histoires, l'oracle de vos avenirs. J'écris sur les pages blanches de demain vos déboires, vos exploits.

Tell me More : Je tiens les ficelles de vos existences.
PROFESSION : Assistant
Crédits : By Meri
Messages : 801
Points : 1260
Admin
Fiche archivée par défaut de nouvelles ^^

Lun 30 Mai - 2:21
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://weirdtales.forumactif.org • • • •
Contenu sponsorisé

• • • • • •
 
Mia, the black cat and the witch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Butler scan
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Tales ::  :: L'émergence :: Créations avortées-