Partagez | 
 

 [SORCIER] Andrew White E.

Invité
Invité
Andrew  White E.
Ô âmes oubliées, profitez de ce présent pour accomplir votre destinée.



♜ NOM : White (originellement Earl)
♜ PRÉNOM : Andrew
♜ RACE : Sorcier aussi bien que Nécromant, après tout, rare sont ceux qui ont côtoyés la mort d'aussi près que lui.
♜ ÂGE : Petit jeunot âgé de trois ans, Andrew White n'en paraît rien: Il a tout de même vécus ses 19 années entièrement, même si dans un espace différent. Car oui, il a 19 ans, que ce soit physiquement, ou mentalement !
♜ DATE DE NAISSANCE : 3 Avril 2012
♜ PROFESSION : Étudiant, en première année de médecine.
♜ PAYS D'ORIGINE : Étranger, non précisé
♜ SITUATION FAMILIALE : Célibataire
♜ TRAITS DE CARACTÈRE : Ambitieux - Passionné - Patient  - Cultivé - Minutieux - Curieux - Attentif
- Courtois - Familial - Rancunier - Égoïste & Égocentrique ("famille" exclue) - Fidèle (Eurynome et Kessy) & Soumis (à Eurynome uniquement) - Mystérieux - Discret - Cruel & Sadique - Coquin - Puéril parfois (quelques années d'enfances à rattraper)
♜ OPINION SUR LE SECRET : L'idée que le Secret puisse être révélé est intéressante, Andrew aimerait bien voir ce qu'il découlerait d'un tel événement, comment est-ce que les faibles humains le vivraient. En revanche il fait tout pour qu'il ne le soit pas, agissant ainsi selon la volonté de son maître.
♜ CRÉDITS : Ben Bowers




♜ LIVE :

«Vers ce lac, ton guide tu trouvera. N'ai pas peur de te perdre, lui saura te mener sur la bonne voie. »

~ Une parole qui, bien qu'entendue à un très jeune âge, marqua à vie Andrew White. Il avait beau ne pas en avoir compris le sens, ce dernier s'était imposé à son esprit, le poussant à agir ainsi qu'Eurynome en avait décidé. Elle avait alors d'autant plus d'importance que c'était pour le jeune Andrew la première parole qu'il entendit après cette impression bizarre de légèreté et de perte de soi. Un petit coup de pouce vers cette nouvelle vie que le jeune Earl allait débuter.

~ Car oui, Andrew White était un membre de la non pas méconnue famille Earl. L'est-il toujours ? Lui en tout cas n'en sais absolument rien, il est le serviteur d'Eurynome, c'est là tout ce qui importe. Fils disparu d'une noble ligné, à trois ans enlevé à la vie, puis ressuscité. Sa vie, en enfer il l'a passée...

~ La raison ? Toute simple:

~ Cette parole imprimé à jamais dans son esprit fut comme une poussée chaleureuse, l'entraînant comme le ferait un père à faire ses premier pas dans un espace inconnu. Ce fameux lac, que rien ne distinguait de ses frères, fut la porte vers ce monde inconnu. L'était-il réellement ? Non, certainement, mais la mémoire et l'insouciance d'un enfant de trois ans ne permettait pas à Andrew de faire le rapprochement entre ce qu'il se passait et les histoires ténébreuses qu'on avait bien pu lui conter.
En enfer il fut emmené, par un Each Uisge il fut séduit. Cette créature aussi sordide que merveilleuse, narré comme une mangeuses d'homme, entraînant ses victimes au fond d'un lac afin de les noyer, fut celle qui devint ce fameux « Guide » dont Andrew avait entendu parler au début du recommencement. Aux yeux du bambin qu'il était, c'était comme un rêve féerique, du moins... jusqu'à ce que la porte soit franchie...

~ Avez-vous déjà exploré les méandres des enfers ? Avez-vous déjà eu l'occasion de voir de vos propres yeux les créatures de ce lieu propice à mille et unes histoires qui vous ferez pâlir d'effroi ? L'imagination ne permet pas de se représenter cet endroit de manière aussi infernale qu'il ne l'est réellement. Ne vous détrompez pas, tout ce que vous avez entendu n'est que pâle imitation de ce lieu mortellement chaleureux.

~ Y aller seul serait pure folie, un guide est vital à votre survie.

~ Le plus dur à affronter n'est pas les occupants de ce lieu, mais la souffrance qu'il incube d'y être. Pour un enfant de trois ans, la notion de mal ou de bien n'existe pas encore, et s'il a pu entendre les histoires qu'on lui a raconté, certainement ne les a-t'il pas mémorisé. Ce n'était que sons et mélodies, que caresses auditives pour l'esprit en éveil qu'il demeurait en cette période. Aussi, les souffrances ininterrompues qui s'abattaient sur son petit corps, sur son esprit incomplet, ne furent non pas des coups tranchants et destructeur, comme l'on pourrait s'y attendre sur une personne, mais des pierres corrompues permettant à l'édifice de s'élever. Être dont la réalité était déformée par un séjour forcé aux enfers, avec pour seuls moment de délivrance les fois où ce gardien démoniaque au doux nom de Max surgissait pour lui faire visiter des lieux incongrus, débordant de mystères, de nouveautés. Sources d'émerveillement pour le jeune gamin de cinq ans qu'était alors Andrew, ces aventures étaient brèves comparées au temps passé dans les enfers. Mais ça, le jeune White n'en était pas forcément conscient. Du moins, pas avant un certain nombre d'années écoulées. Pour lui, ce n'était qu'un moment où le silence emplissait son esprit.
Encore que, pas forcément: les souffrances subies aux enfers s'éteignaient rarement aussi promptement que son corps quittait ce lieu difforme et indescriptible. Peu habitué à écouter les alentours, les sons qu'il entendait étaient bien souvent déformés, son esprit y percevant non pas la mélodie du vent, ou le gazouillement des oiseaux, ou bien le vrombissement d'un cours d'eau, mais plutôt une symphonie stridente de bruits étranges s'associant à la souffrance que son corps avait subit. Moments douloureux, ces oreilles n'étaient bien souvent qu'un fardeau d'humain. Organes disgracieux et inutiles, objets de douleur et de torture. Ces épisodes certes rares ne gênaient pas tout le temps ses escapades dans le monde réel, mais cela était semblable à se tenir debout devant une vierge de fer prête à se refermer sur soi, et dont les épines acérées faisaient déjà couler quelques sublimes et délicates gouttes de sang.
Les sons environnants n'était qu'un exemple parmi tant d'autres des expériences déconcertantes qu'il lui était amené à vivre lors de ses sorties dans la dimension des mortels. Douce piqûre de rappel au mortel qu'il était, pour lui signifier que ce monde avait beau être celui où il était né, ce n'était pas le sien. Les enfers étaient désormais son antre, et la souffrance, même si dévastatrice et insupportable, son fardeau à jamais.

~ Pour en revenir à l'existence de notre jeune sorcier déchu de son nom, si Earl n'était en effet plus un moyen de le désigner, White en revanche, était aux enfers un gage de sécurité, ou de persécution. Certes, cela faisait tache au sein de cet univers rougeoyant et chaotique, mais après tout, il était un humain au sein de démons, jamais il ne pourrait réellement être des leurs. Bien qu'à ses yeux, il était un être comme les autres, vivant dans les enfers et prenant l'apparence de ce que l'on appelait humain lorsqu'il sortait dans le monde des vivants.
Son nom lui donnait en effet par quelques moments l'assurance d'une protection, les démons loyaux à Eurynome ou le craignant n'osant s'attaquer à ce qui s'avérait être comme le fils adoptif de la mort. Belle ironie, pour un vivant. Devrait-il être alors l'incarnation de la souffrance ? Qu'était-il aux yeux d'Eurynome ? Un simple jeu, un moyen de faire souffrir les humains, l'assouvissement d'un souhait jamais réalisé ? Le jeune Andrew n'en savait rien, mais au fil des années, les questions s'accumulaient.
Ce nom était aussi pour certains semblable à une bannière que l'humain portait dans son dos, indiquant à qui le veuille qu'il était une cible facile pour attaquer Eurynome. Ce dernier avait après tout de nombreux ennemis, et au fil des ans, le risque que prenait son maître en l'adoptant était presque étrange aux yeux d'Andrew.

~ Recherchait-il pour autant des réponses ? Lui même n'en était pas sûr. Après tout, servir cette "famille" qui l'avait accepté lui convenait tout à fait. Il y avait trouvé des êtres qui n'avaient cherchés qu'à lui inculquer leur savoir. Si il pouvait leur reprocher des choses, c'en était de même chez les mortels d'après ces observations, l'abandon dont il avait été victime en était d'ailleurs une preuve suffisante.

~ Ainsi donc, durant seize années, Andrew White, fils illégitimement adopté par la mort en personne, fit de son mieux pour assouvir les désirs de son père et maître. Il se devait de tout savoir des Earls, de pouvoir vivre parmi eux sans qu'un seul soupçon ne soit émis à son égard quand à ses manières, ces faits, ces gestes, ou ses paroles. Il avait après tout pour devoir d'être capable de vivre parmi cette famille, au moins en tant que domestique. Autant dire que l'échec n'était pas permis, pour le moins du monde. Les activités se firent variées, allant de la musique au sciences, en passant par l'histoire, la photographie, et bien sûr la sorcellerie, ou plus précisément, la nécromancie. Même si pour cette dernière, les enfers n'y étaient pas propice.
Étrange activité à pratiquer au sein d'un public constitué de démons en grande partie. Un public oui, car bien souvent, ces exercices étaient fort appréciés. Après tout, il était rare que de tels sortilèges soient utilisés aux enfers ! Et ils étaient bien souvent un moyen d'ignorer, ne serait-ce que partiellement, la souffrance qu'il incombait à demeurer aux enfers. C'était une opportunité de découvrir comment cette magie fonctionnait, et souvent, Andrew était sollicité contre son souhait... un vrai cobaye !
~ Faible être qu'il était, le jeune White devenait souvent la cible de démons désireux de le corrompre à leur volonté. Après tout, il était encore un vase que l'on pouvait remplir, et quelques démons eurent envie d'y mettre de leurs vices. Les succubes en grande partie, attirées par son âme d'humain. Mais ce n'étaient toutefois pas les seules, simplement celles ayant eu la plus grande influence sur Andrew. Que ce soit pour devoir les éviter, les fuir, ou leur résister, elles furent ainsi, presque, des mentors pour ce qui était de survivre aux enfers, ou aussi de reconnaître et apprendre l'art de la séduction. Le plus grand danger étant bien souvent celui qui ne semble en être un... On peut aussi ajouter aux succubes les esprit malins, les diablotins, dont les mauvais tours ont bien souvent accompagnés le quotidien du sorcier néophyte.

~ Un domaine dans lequel la magie lui était utile, et dans lequel il lui serait forcé d'exceller, c'était pour la médecine. Si il voulait satisfaire Eurynome, et ainsi pouvoir se faire passer pour quelqu'un pouvant approcher la famille des Earls, pour laquelle son maître nourrissait un intérêt tout particulier, il lu fallait montrer qu'il était loin d'être un idiot. En l’occurrence, la médecine avait pour avantage d'être le domaine dans lequel exerçait Morghann ou Howard Earl. Et pour le coup, la thanatopraxie était une chose qui intéressait Andrew. Faible terme pour l’intérêt qu'il y portait, parler d'une ardente passion serait plus justifié. Son rapport à la vie était tout relatif, il n'était d'ailleurs la majorité du temps qu'une âme, sans enveloppe charnelle. Et le fait de pouvoir rendre un cadavre présentable le rendait intenable, dans le sens où son désir de le faire paraître vivant surpassait tout autre souhait. Après tout... c'était une opportunité de redonner à une âme son enveloppe, d'en faire un être que tout pouvait faire paraître réel ! Hormis la voix, la chaleur, l'odeur... certes ! Mais ceci n'est qu'inutiles détails: l'esprit humain se brouille si facilement...
Quel utilité la magie a dans ce métier ? Une multitude ! La possibilité d'enlever aisément les organes, l'eau, celle de pouvoir rigidifier les os ou d'autres parties du corps le nécessitant... Toute ces tâches complexes et désagréables qu'il est nécessaire d'effectuer lorsqu'on est un ignorant en bref. Et ensuite, bien sûr, la possibilité de redonner vie à ce corps que l'on a magnifié ! L'extase de la création nécrotique ! Andrew avait -quelque peu...- hâte de pouvoir apprendre comment s'y prendre. Simple rêveur qu'il était concernant cette science.
Mais les humains ne sont pas les seuls êtres sur lesquels cette pratique peut se faire. Même si le nom diffère, au final, le résultat - en apparence - qu'obtient un taxidermiste est le même, et de ce fait, Andrew White s'est aussi intéressé à ce métier, qu'il compte plus sérieusement exercer, par soucis de trouver un endroit où être formé. LastEnd est grande, certes, mais tout n'y est pas non plus présent. Le fait qu'il soit tristement plus simple de trouver des animaux morts que des humains y joue aussi. Mais pour chaque animal mort, grâce à Andrew, ce serait un ou plusieurs braconniers, chasseurs, ou simples humains sans scrupules pour leur pairs vivants qui tomberaient. La mort est si simple à donner lorsque l'on est sur Terre, dans le monde de l'Endroit...
Un autre plaisir, résultat des apprentissages que le jeune humain a eu à effectuer, est la musique, et plus précisément le violon. Toute particulière, mais si douce pour ses oreilles. Pour lui, c'est enfin un son qu'il peut se plaire à entendre, une mélodie que son esprit ne déforme pas en supplice. Lorsqu'il joue, il parvient à se défaire de l'emprise des enfers, à couper ces bras éthérés qui essayent d'ordinaire de le rappeler à sa sinistre réalité. Il a encore beaucoup à apprendre, mais la musique demeure un moyen pour lui de dire qu'il est bien humain, et que même si son père et maître se nomme Eurynome, même si le lieu de son enfance est un trou difforme en perpétuel changement que rien ni personne ne peut décrire en apparence, tenant pour nom maudit celui d'enfers, il est mortel, sorcier, humain, et fier de l'être.

~ Ainsi va Andrew White, dont le destin dépend des noirs desseins du prince de la Mort.


♜ JOUEUR : Andrew, je fais du rp depuis 5-7 ans, même si assez périodiquement. J'ai joué Vanaël sur Armanda, pseudo qui est resté, un peu trop d'ailleurs ^.^ Et sinon quel-qu’autres persos, par-ci par là.
J'ai vingt ans, j'aime bien écrire, dessiner: créer des univers. Faut juste que je lise plus pour avoir plus d'idées ! Ca manque souvent ces petites choses là...
Pourquoi je suis ici ? Je m'y suis fait traîné de force !! Même si j'ai réussi à résister assez longtemps avant de venir ! \o

J'aime bien rp avec ceux que je connais ici, c'est l'essentiel à mes yeux ! Donc j'espère pouvoir prendre plaisir avec ceux qui pour l'instant me sont inconnus =3


♜ JE RECONNAIS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DU RÈGLEMENT ET M'ENGAGE A LE RESPECTER :

Andrew White E.




Sam 2 Avr - 18:26
• • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis le Maître de ces lieux, le conteur de vos histoires, l'oracle de vos avenirs. J'écris sur les pages blanches de demain vos déboires, vos exploits.

Tell me More : Je tiens les ficelles de vos existences.
PROFESSION : Assistant
Crédits : By Meri
Messages : 808
Points : 1379
Admin

Bienvenue Andrew !


J'ai le plaisir de t'annoncer que tu es validé


Mon cher, cher fils ! Je suis ravi que tu aies choisis d'incarner l'un de mes scénarios zyeuxdoux Sa vie en enfer va avoir un impact considérable sur ton personnage, petit veinard ! J'ai hâte de te voir en jeu... Don c'est parti !

Love sur toi et n'oublie pas.... Je suis ton père Jedi


Jeu 5 Mai - 12:16
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://weirdtales.forumactif.org • • • •
 
[SORCIER] Andrew White E.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Young Haitian MD named White House fellow
» Casque du Roi sorcier
» Roi sorcier plu puissant
» Can't Blame White People.
» Signature de contrat - Andrew Brunette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Tales ::  :: L'émergence :: Créations avortées-