Partagez | 
 

 John Constantine

avatar
L'étrange sous la normalité : Élu de Gabriel
Tell me More : More
PROFESSION : Chasseur, Escroc & Exorciste
Crédits : Wikia & ShinyOtter
Messages : 2
Points : 30
Hellblazer
« My name is John Constantine. I am the one who steps on the shadows, all trench coat and arrogance. »




♜ NOM : Constantine
♜ PRÉNOM : John
♜ NOM ETERNEL : Hellblazer ou the Weirdness Magnet
♜ RACE : Humain
♜ ÂGE : 64 ans, mais semble tout juste approcher de la quarantaine
♜ DATE DE NAISSANCE : 10 Mai 1953
♜ PROFESSION : Chasseur, Escroc professionnel & Exorciste
♜ PAYS D'ORIGINE : Angleterre - Liverpool
♜ SITUATION FAMILIALE : Célibataire
♜ TRAITS DE CARACTÈRE : Intelligent - Rusé - Cynique - Grossier - Chanceux - Désabusé - Flegmatique - Charismatique - Loyal - Vif d'esprit - Sarcastique
♜ OPINION SUR LE SECRET : Contre le Secret
♜ CRÉDITS : Wikia & ShinyOtter




♜ LIVE : Mis au monde à Liverpool, Angleterre, John fut dès sa naissance marqué par de terribles événements. Non seulement sa mère succomba-t-elle aux labeurs de l'accouchement, grandement affaiblie par les nombreux avortements que son époux lui avait forcé d'endurer, mais John avait déjà étranglé son frère jumeau avec le cordon ombilicale, ne laissant au final plus que lui. Rongé de chagrin et de remords, son père sombra dans l'alcoolisme, laissant le nourrisson à la charge de sa fille aîné Cherryl. Marqué par les abus de son père, John ne tarda pas à fuguer régulièrement du domicile familiale et ce fut vers ses cinq ans qu'il rencontra pour la première fois le démon Nergal. Sans se douter de ce que l'avenir leur réservait, la créature offrit sa première cigarette à John qui, pour toute réponse, vola carrément le paquet et s'en retourna chez lui pour entamer ce qui est encore à ce jour, sa plus grande dépendance.

Un an plus tard, Cherryl et son frère furent contraint d'aller habiter chez de proche parents puisque leur père, sombrant toujours plus dans la déchéance, fut intercepté par la police alors qu'il volait les sous-vêtements de ses voisines. Il fut condamné à 7 mois de prison, laissant ses deux enfants partir pour le Northampton tout le temps que dura son incarcération. De retour à leur maison, la vie ne fut toujours pas aisée pour le jeune garçon qui fut plus tard maltraité par un élève de son collège ; Kenny Nelson, un psychopathe aux tendances névrosées et violentes. Pour se protéger, John utilisa une planche de Ouija pour révéler à la brute qu'il savait absolument tout à propos de ses pires secrets : allant de l'énucléation de sa petite sœur au meurtre de sa mère dans son sommeil. Prenant peur, Kenny tenta de fuir la réunion mystique et fut percuté par un camion, perdant à jamais l'usage de ses jambes. Il ne fut jamais avoué au garçon que toute la séance n'avait été qu'une mise en scène, la petite sœur s'étant confessée à John.

Libéré de ce danger public, John commença à espérer une vie décente et s'essaya même à la romance en sortant avec une jeune fille adorable : Katie Morgan. Malheureusement, le Directeur de son école ne vit pas cette relation d'un bon œil et menaça John de l'envoyer dans une prison juvénile pour atteinte aux bonnes mœurs, basant ses accusations sur les saints écrits de la Bible et de la perversion dont faisait preuve le garçon dans ses actes et ses pensées. Terrifié, John coupa tous les ponts avec Katie mais, par vengeance, il usa encore une fois de la magie vaudou pour jeter une malédiction aussi maladroite qu'improbable à son directeur qui mourus, peu de temps plus tard, dans l'incendie de sa maison. Triste coïncidence ou faits directes, John ne le su jamais.

Désespéré de vivre ainsi de malheurs en malheurs, subissant toujours les abus de son père alcoolique malgré tous les efforts de sa sœur pour le protéger, John décida de fuguer une première fois pour Londres, mais fut rapidement arrêté et reconduit chez lui. Exclu de son école pour mauvaise conduite, s'enfonçant de plus en plus dans les sciences occultes au grand déplaisir de son père, ce dernier redoubla de violence à son égard. N'en pouvant plus, le garçon se servit du cadavre d'un chat pour essayer de lancer une malédiction sur son propre père, usant du même stratagème qu'avec son défunt Directeur. Encore une fois, que ce fut par un manque de chance ou la réussite improbable du sort, on ne le saura jamais mais son père se retrouva dans un état de catatonie qui manqua de peu de le transformer en légume vivant. Les médecins penchent encore aujourd'hui pour une rupture d'anévrisme causé par l'alcool.

Un an plus tard, alors âgé de 11 ans, John parvint à rejoindre pour la deuxième fois Londres. Oubliant que sur le chemin, il manqua de se faire tuer par un prêtre possédé et pédophile, le jeune garçon rencontra pour la toute première fois Chas Chandler qu'il libéra de la mauvaise influence de sa mère, tissant avec lui sa plus longue et proche amitié. Survivant ici et là de petits larcins, d'escroqueries et de squats d'immeubles, John et Chas finirent par connaître les moindres coins et recoins de Londres, ainsi que le milieu douteux des bas quartiers. Apprenant les tours de passe-passes et de magie, l'adolescent se retrouva à San Francisco où il eut quelques aventures avec une Magicienne du nom de Zatanna. Il s'agissait d'une sorcière parfaitement intégrée à l'Endroit, dénigrant le Secret et l'influence étouffante du Cénacle pour appliquer sa propre justice et sauver les humains des dangers de l'Envers.

Tombant amoureux du punk rock dans la même période, sur la fin des années 70, John décida de monter son propre groupe de musique qu'il nomma les « Mucous Membrane ». La plupart de ses membres étaient de jeunes sorciers, baignés dans l'aire rock et rebelle des États Unis : Gary, Judith et Ritchie. Anne-Marie était quant à elle une sensitive alors que John et Benjamin étaient des théoriciens de l'occultisme. Ainsi entraîné plus loin encore dans les connaissances de l'Envers grâce à son entourage, l'anglais accepta de régler ici et là quelques enquêtes et services pour des créatures, des sorciers ou encore de simples humains charmés par les mystères de la magie. Ses compétences d'escroquerie n'avaient de cesse de s'affiner, lui permettant notamment de leurrer un riche millionnaire excentrique qui l'avait chargé de retrouver une montre soit disant capable de lire l'avenir. Plutôt que de voler un artefact aussi puissant, John parvint à leurrer son client avec une fausse montre et empocha l'argent avant de fuir pour l'Angleterre où son groupe avait décroché une place au Casanova Club.

Il s'agissait d'un lieu réputé autant pour sa musique que pour les séances occultes qui s'organisaient dans ses sous-sols. Après leur représentation, le propriétaire Alex Logue refusa de leur verser l'argent des ventes en prétextant qu'ils avaient récupéré suffisamment de succès pour ne pas avoir en plus besoin des revenus. John et son groupe entra alors par effraction dans le club et découvrirent dans la cave le résultat d'une orgie magique qui avait atrocement mal tourné : la petite fille du propriétaire, nommée Astra, avait été abusé tout le temps des « festivités » et avait conjuré dans son désespoir un monstre afin de se venger de tout ceux qui lui avaient fais du mal. Incapable de le contrôler, elle restait prostrée dans l'attente de sa mort, la chose refusant de partir tout en étant incapable de lui faire du mal.

Ne sachant comment vaincre pareille chose, John et ses amis tentèrent d'invoquer à leur tour une créature suffisamment puissante pour vaincre celle qui hantait le Club, mais par inexpérience ils perdirent totalement la main sur le rituel. Étrangement, ce fut Nergal, démon d'origine mésopotamienne, qui répondit à l'appel de l'anglais qui, incapable de le lier et donc de le maîtriser, fut impuissant face aux événements qui suivirent. Nergal tua sans peine la créature que l'enfant avait créé, mais plutôt que de tuer son invocateur en paiement ou même de prendre possession de son corps, il préféra déchiqueter le corps d'Astra et emporter son âme innocente en Enfer. Rendu fou par le spectacle, John fut retrouvé dans les décombres du Club, serrant le bras de la petite fille contre son torse. Condamné pour le meurtre de cette dernière, il fut enfermé dans un asile psychiatrique : L’institut de haute sécurité Ravenscar.

Ce fut à cet instant qu'il se découvrit posséder le Don de l'Oeil de Vérité. Fusse-t-il à cause du traumatisme à voir une enfant être mise en pièces devant ses yeux, de côtoyer un démon de cette puissance ou d'entrevoir l'Enfer lorsque l'âme d'Astra fut emportée... John ne su jamais à quelle malchance il doit ce pouvoir. Sa vision du monde changea radicalement dès cet instant. Son séjour à l'asile fut terrifiant par tous les morts qui erraient là, piégés et tourmentés puis, plus tard, par la vue des véritables apparences de chaque créature, brisant involontairement les limites des glamours et illusions. Pour protéger sa santé mentale comme physique, John ne tarda pas à s'enquérir d'un artefact mineur capable sinon de supprimer le Don, d'au moins le réduire à un minimum supportable.  Après tout, les monstres n'aiment pas être vus ! Sans parler du Vatican qui aurait tôt ou tard cherché à lui mettre les griffes dessus.

John passa de nombreuses années dans cet asile, régulièrement abusé par les gardes qui le pensaient responsable de la mort d'Astra et pire : utilisé dans les expériences magiques du Directeur Daslton-Brewer, un sorcier de classe moyenne. Plus d'une fois Constantine parvint à s'échapper de l'asile, mais fut à chaque fois reconduit dans la salle capitonnée et ses séances de tortures. Le jeune homme ne fut jamais officiellement guéri ni de son traumatisme, ni des conséquences des expériences commises sur lui. Il fut libéré uniquement lorsqu'un baron du crime -qu'il avait connu lors de son enfance dans les bas fonds de Londres- fit jouer de ses relations pour le faire définitivement sortir de prison. L'homme ne nommait Harry Cooper et voulait que John l'aide à ressusciter son fils. Incapable d'un tel miracle, n'étant ni un archange, ni un Earl, l'apprenti magicien usa d'un tout autre artifice pour combler les attentes de son sauveur : il invoqua un démon et passa un pacte avec ce dernier. Il lui donnait le cadavre du gosse comme réceptacle et donc la possibilité de vivre sur terre, dans l'abondance et les méfaits, en échange de quoi le démon ne devrait jamais révéler sa véritable nature et faire croire à Cooper qu'il était bel et bien son enfant revenu à la vie.

Libéré de sa dette et de son séjour à Ravenscar, John décida de retourner à New-York qui contenait encore à ce jour ses plus beaux souvenirs. Il fit un simple crochet par Liverpool afin de revoir sa sœur Cherryl qui venait tout juste de donner naissance à une adorable petite fille. Refusant de s'installer avec eux, craignant d'attirer le malheur, il se contenta de leur donner une coquette somme d'argent récupérée suite à son contrat avec Cooper et s'en alla sans un regard en arrière. Rendu aux États-Unis, il confronta là bas un gang de créatures sous les ordres de Papa Midnite, leur volant un artefact mineur pour le compte d'un collectionneur excentrique répondant au nom de Jerry O'Flynn. Il profita aussi de l'instant pour entamer une relation avec Emma, une femme formidable qui baignait dans l'occulte et qui aida grandement John à se stabiliser après son séjour à Ravenscar. Malgré ses frasques et son début de bonheur, jamais la culpabilité causée par la mort d'Astra ne le quitta réellement.

Les années qui suivirent furent un tantinet plus calmes pour John qui peaufina ses compétences en tant que Chasseur. Parfois aidé de quelques agents de police, il lui fut donné l'opportunité d'étendre son réseau de contact dans les forces armées, puis en d'autres occasions il se retrouva à faire la chasse en compagnie de ses vieux amis du groupe de punk rock. Il traversa les États Unis en long en large et en travers, tuant ou enfermant toutes les créatures qui représentaient un danger pour l'humanité, que ça aille du vampire en passant par les fantômes ou encore des divinités mineures et des démons. Sa randonnée s'interrompit brusquement lorsque Constantine se retrouva mêlé à un culte de sorciers, la Brujeria, après avoir remonté la piste sanglante de plusieurs meurtres. Nombre de ses plus anciens amis chasseurs moururent dans un conflit qui dura plus de deux ans, y comprit sa bien aimée Emma, laissant John épuisé moralement comme physiquement.

Sans avoir le temps de souffler, le chasseur se retrouva mêlé à une guerre sainte entre les forces de Nergal : l'Armée des Damnés, et celle d'un groupe extrémistes chrétiens : la Croisée de la Résurrection. Bien décidé à empêcher leur prophétie moisie de voir le jour, à savoir la naissance d'un enfant bâtard qui aurait le pouvoir de changer le monde, John se retrouva en contact de l'archange Gabriel qui lui permit de renverser l'armée démoniaque en faisant de lui son Élu. Loin d'en rester là, l'anglais profita de ses nouveaux pouvoir pour aller botter le cul des fanatiques chrétiens et leur faire comprendre que ce genre de prophétie anarchiques n'étaient pas réellement au goût du jour. Une fois les deux camps dissous, Constantine renvoya Nergal en Enfer où il fut certain que l'échec du grand démon lui vaudrait des décades entières de tortures. Une piètre vengeance pour toutes celles que subissait encore Astra.

Ce fut l'année suivante, en 1991, que John se découvrit atteint d'un cancer des poumons en phase terminale. Peu enclin à passer l'arme à gauche alors qu'il n'avait même pas encore atteint la trentaine, il essaya d'obtenir l'aide de son Archange. Face au silence du Ciel et à l'impuissance de la science, le chasseur se tourna vers les Enfers avec une idée bien précise en tête. Trouvant parmi tous ses contacts un homme dont le contrat avec un Démon des croisements arrivait à sa fin, il intercéda auprès de la créature en lui proposant son âme plutôt que celui de son ami. Parvenant à faire boire de l'eau bénite au démon pendant les arrangements de leur contrat, John grappilla quelques semaines de sursit. Il mit ce temps à bonne escient puisqu'il contacta deux autres démons des croisements, tous des grosses pointures dans le milieu, et leur proposa le même deal : son âme contre celle d'une âme innocente envoyée en Enfer.

Il tenta, à cette occasion, de récupérer celle d'Astra, mais la main mise de Nergal était encore trop vaste pour que les démons s'autorisent à lui retirer l'une de ses proies et ce, quand bien même l'âme de Constantine était fort appétissante. Une fois les trois contrats passés, le chasseur se taillada les veines pour précipiter sa mort et faire venir à lui les trois démons des croisements en même temps de sorte à ce que son piège se referme définitivement. Lorsque les créatures se présentèrent à lui pour collecter son âme, elles se rendirent compte de la supercherie et réalisèrent qu'une guerre pour savoir qui obtiendrait le chasseur ne servirait personne à part le Ciel. Frustrés, les démons décidèrent alors de rendre la vie à John et le soignèrent non seulement de son cancer, mais aussi de ses blessures. Ils savaient qu'à un moment où un autre le jeune chasseur finirait par faire une faute qui l'enverrait en Enfer et eux, ils l'attendraient alors de pied ferme. En quittant la pièce et les créatures, l'humain les remercia d'un magnifique doigt d'honneur.

Avec un nouveau départ en mains, John s'offrit le luxe d'une nouvelle relation et trouva la belle Kit Ryan pour se faire. Il s'agissait d'une jeune irlandaise adorable, qu'il se promit de ne jamais mêler à ses affaires. Il la rencontra alors qu'il traquait un groupe de Leprechauns, réussissant à leur voler une pleine poignée de trèfles à quatre feuilles. Réputés portés chance, John s'essaya à les sécher puis à les fumer, espérant ainsi infuser son être de leur propriété. Malheureusement, à part des hallucinations qui durèrent trois jours et deux nuits et qui le firent se réveiller nu, attaché sur le dos d'une véritable licorne empaillée, dans le donjon BDSM d'un faune travesti... cela ne lui apporta strictement rien. Cette chance maudite qu'il se traînait depuis la naissance ne semblait pas vouloir le quitter. Elle fit d'ailleurs encore une fois des siennes quand, lors d'une chasse, John mit involontairement Kit en danger. Furieuse, elle fut incapable de lui pardonner cette histoire et décida de rompre avec lui.

Tombant dans la dépression et l'alcoolisme, Constantine devint un clochard errant dans les rues et les squats. Ce n'est qu'avec la rencontre d'un fantôme de pilote d'avion de la Seconde Guerre Mondiale que John reprit un peu ses esprits et retourna à ses chasses. Malheureusement pour lui, il se confrontera à Papa Midnite qui n'avait toujours pas oublié l'affront subit quelques décades plus tôt. Le chasseur manqua d'avoir l'âme arrachée et envoyée en Enfer et survivra en défenestrant la créature depuis le sommet de l'Empire State Building. Classique. Dans la même période, l'un des démons des croisements que John avait roulé décida d'obtenir vengeance et se mit à tuer les amis du chasseur. Il lui faudra toute sa ruse et l'aide d'une autre chasseuses pour parvenir à renvoyer le perturbateur en Enfer. Encore une fois, Constantine payait le prix de sa chance en portant davantage le deuil de ses proches.

Son combat contre les trois démons des croisements ne s'arrêtait cependant pas là. Possédant un des amis de John, l'un de ses ennemis provoqua le meurtre de son réceptacle en s'assurant que toutes les preuves accusaient le blond. Arrêté puis envoyé dans une prison de haute sécurité, il ne dû sa liberté qu'à l'aide d'un agent du FBI : Frank Turro, un ami de longue date qu'il avait connu du temps où il n'était alors qu'un shérif. Laissé pour mort dans une émeute de la prison, il fut autorisé à mener l'enquête sur le meurtre de son ami et obtenir vengeance. Après une longue traversée, il parvint à trouver le responsable et grâce à un plan basé sur le bluff et la ruse : il réussit à faire la vérité sur toute cette mise en scène. Malheureusement, l'Agent Turro fut tué lors du dénouement final. Encore fragilisé psychologiquement, John quitta les USA pour repartir en Angleterre, espérant trouver un peu de réconfort dans sa famille qu'il n'avait pas vu depuis des années.

Arrivé en son pays natal, le jeune chasseur se retrouva mêlé à plusieurs affaires surnaturelle dont une terrible qui le laissa bien plus vulnérable qu'il ne l'avait jamais été : John fut frappé d'amnésie. Comme quoi combattre une créature de l'Ailleurs et la voir sous sa véritable apparence ; ça laisse des traces. Le cerveau du blond préféra faire sauter le disjoncteur plutôt que de sombrer dans une folie irréversible. Durant cette période, l'anglais fut traqué par la fille démoniaque de Nergal qui le força à lui concevoir trois enfants : Saul, Adam et Maria. Les triplés furent nourris de magie, accélérant leur croissance et furent ensuite envoyés pour tués tous les amis, contacts et même ennemis de Constantine. Le but de Rosacarnis était d'asseoir sa position en Enfer, supplanter l'autorité de son père tout en cherchant à le venger dans un complexe d'œdipe que seul un démon peut concevoir.

Après une âpre lutte où John perdit sa sœur, son beau-frère, un nombre incalculable d'amis et contacts, il parvint à tuer deux de ses enfants ainsi que le réceptacle de Rosacarnis et renvoya le démon en Enfer aux côtés de son père. Désespéré, Constantine essaya de sauver l'âme de sa sœur et employa tous les moyens à sa disposition pour entrer en contact avec Cherryl, mais cette dernière préféra rester aux côtés de son époux plutôt que d'avoir une chance de gagner seule le paradis. Rudement atteint par cette perte, le chasseur décida de tourner la page une bonne fois pour toute avec son passé et d'entamer un véritable nouveau départ : une nouvelle vie. Pour ce faire, il se rendit à l'Asile de Ravenscar -recyclé en un Hôtel Casino depuis le temps- pour récolter un morceau de son sol afin d'avoir avec lui un lien physique sur les émotions éprouvées, accumulées, dans ce lieu. Quittant à nouveau l'Angleterre, John alla trouver la cellule Iscariote dirigée par la réincarnation de Judas et qui prenait d'asseau un Nexus de l'Envers.

Profitant de la guerre sainte qui y avait lieu, John puisa dans la puissance agonisante du Nexus pour donner forme à toutes les émotions qui le hantaient : la douleur, la confusion et la peur d'avoir été incarcéré là-bas. Un avatar immonde qu'il détruisit et laissa l'effondrement du portail ensevelir à jamais. De là l'Anglais retourna aux États-Unis où il continua d’œuvrer comme Chasseur. Il voyagea au travers du monde, rencontra autant de communautés religieuses que magiques et ne cessa de remplir son répertoire de nouveaux alliés, de contacts et d'amis et ce, autant dans l'Envers que dans le monde des humains. Le plus notable dans ses nouvelles relations se trouve être la Famille Amasis. A force de fureter ici et là, il finit par entrer en contact avec ces sorciers alchimistes. D'un naturel facile à vivre et très polyvalent, John n'eut guère de mal à s'intégrer dans leurs festivités, orgies et soirées d'études, finissant par atteindre des sphères plus privées et importantes. Il eut droit de boire à la Pierre Philosophale, s'offrant une longévité en dehors des cycles classiques humains.

Sa relation avec les Amasis prit même de l'importance lorsqu'il aida Kaveh Amasis à se sortir de Prague et d'Europe après qu'il ait absorbé le parchemin du Golem. Celui-là même contenant une parole de Dieu. Rien que ça. Dépité de ne pas avoir récupéré ce pouvoir, dans l'espoir autant de retrouver Astra que sa sœur Cherryl, le chasseur préféra escorter Kaveh sain et sauf jusque chez lui, déjouant ainsi quelques recherches du culte autant que du Vatican. Ce passage explosif en Europe est une anecdote que Constantine se garde bien de partager avec ses collègues chasseurs. Sans grande surprise. Après quelques temps à étudier en compagnie des sorciers, l'anglais retourna vadrouiller aux USA pour résoudre des affaires, il repassa même en Angleterre pour surveiller sa nièce Gemma et ce, même si cette dernière alla vendre son trench coat sur E-Bay et coucha de droite et de gauche pour essayer d'énerver son oncle et se venger de lui : elle lui reprochait la mort de ses parents.

Plutôt que de perdre son temps avec ce genre de gaminerie, John se contenta de la marquer d'un ensemble de symboles énochéens directement sur les os de sa cage thoracique de sorte à empêcher tout démon de tracer sa nièce. Suite à ce crochet, John se retrouva bloqué dans le pays pour résoudre quelques affaires surnaturelles, mais le quitta rapidement lorsque le Cénacle lâcha ses agents à ses trousses. Le nouveau Secrétaire, dernier patriarche Earl en date, n'entretenait pas avec lui les mêmes relations courtoises qu'avec ses parents. Préférant prendre de la distance avec la communauté magique, religieuse et même sociale : Constantine simula sa propre mort en 2015 et s'enferma dans les tréfonds d'un vieux moulin, perdu dans la forêt aux alentours de Salem. La cachette était un univers de poche, chèrement payé à un Architecte du temps où John partait en chasse avec un groupe d'amis fixe. Il s'agissait alors d'un simulacre de QG, regorgeant d'ouvrages et d'artefacts mineurs, de reliques saintes même, le tout accumulé depuis plusieurs décades.

Bien qu'il fasse profil bas, espérant obtenir une retraite bien méritée après toutes ces années de chasse et de souffrance, de deuils et de combats, Constantine ne pouvait s'empêcher de surveiller les mouvements de l'Envers. De façon anonyme, il aidait la communauté de Chasseurs quand il le pouvait en puisant dans les connaissances que son moulin recelait. Pour autant, l'anglais aidait aussi parfois les gens de l'Envers, comme les Amasis avec qui il gardait de bonnes relations et d'autres groupes éparses aux quatre coins du monde. Si les effets de la pierre philosophale continuaient à le protéger de la vieillesse, sa fatigue morale lui pesait toujours autant. Aussi, lorsqu'il fut contacté par Antius peut de temps après que Last End ait été rasée de la surface du globe par une vague de froid magique, John Constantine ne pu se résoudre à rester inactif plus longtemps. Non seulement Gabriel ne répondait plus à ses appels, mais toute l'humanité était compromise à cause de Fimbulvetr. Bien que l'idée de côtoyer à nouveau les fanatiques de l'Église ne l'enchantaient pas, le chasseur savait qu'il n'existait aucun moyen en ce monde pour refuser une faveur à l'Autorité Suprême... Sans grande surprise, John avait déjà acheté son billet pour Londres qu'Antius finissait à peine ses explications.


♜ JOUEUR : ShinyOtter, dans le monde du jdr (toutes plateformes confondues) depuis presque 17 ans. Je connais WT car j'y joue déjà Imrinn Macléod.


♜ JE RECONNAIS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DU RÈGLEMENT ET M'ENGAGE A LE RESPECTER : John Constantine




Lun 19 Juin - 19:09
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité : Exorciste, je suis la main de Dieu : je porte la Marque de la Miséricorde.
Tell me More : Pupille de l'Archange Gabriel
PROFESSION : Infirmière
Crédits : Olga Krutko
Messages : 100
Points : 636
Re-bienvenue ♥
J'ai hâte de lire la suiiiiite **

Lun 19 Juin - 21:00
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
avatar
L'étrange sous la normalité :
Je suis l'héritier de la branche principale des Earl, je suis un Nécromant et un membre du secret. Je le protège et le soutient. C'est dans mon intérêt.

Tell me More : J'ai un jumeau, Morghann, et je suis le pupille d'Eurynome
PROFESSION : Neurologue
Crédits : Meridya
Messages : 1440
Points : 1520
Le Sacrifié
Re bienvenue coucou

Mar 20 Juin - 9:11
Voir le profil de l'utilisateur • • • • • •
Contenu sponsorisé

• • • • • •
 
John Constantine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Tales ::  :: L'émergence-